Genk pour s'envoler, l'Antwerp pour décoller
Pierre Ghislain
Pierre Ghislain
| 0 réaction

Antwerp-Genk: duel "des extrêmes" en playoffs 1

Genk pour s'envoler, l'Antwerp pour décoller

Choc des extrêmes en ouverture de la seconde journée des playoffs 1, ce soir, au Bosuil. L'Antwerp, qui partage la dernière place du top 6 avec la Gantoise, reçoit Genk, leader impressionnant contre Anderlecht. L'occasion pour les Limbourgeois de frapper un grand coup supplémentaire?

Le contexte: Genk semble reparti

L’éclaircie après la tempête à Genk? La phase classique du Racing s’était terminée dans le doute, mais les Limbourgeois semblent avoir pleinement profité de la trêve internationale pour défintivement tourner la page Pozuelo.

Contre Anderlecht, Genk a retrouvé les ingrédients qui ont fait son succès en première partie de saison. Et tout autre résultat qu’une victoire au Bosuil serait une déception pour Philippe Clement et ses hommes, qui ont l’occasion de mettre un bon coup de pression sur leurs rivaux annoncés pour le titre: Bruges, qui se déplace à Anderlecht jeudi, et le Standard, qui ira à Gand demain soir.

La situation est évidemment inverse à l’Antwerp. Pourtant, les Anversois avaient bien débuté la première rencontre de leur histoire en playoffs 1. Pendant une mi-temps, le Great Old a posé des problèmes au Standard, avant de subir la furia liégeoise après le repos.

Réaction nécessaire au Bosuil ce soir: si l’Antwerp veut jouer un rôle dans ces playoffs 1 et viser un ticket européen, il ne peut pas se laisser décrocher dès la deuxième journée.

En phase classique: Genk connaît la recette

L’Antwerp a de bonnes raisons d’y croire: si les Anversois n’ont pris qu’un point sur six contre le leader du championnat en phase classique, ils ont bousculé les Limbourgeois deux fois. A Genk en février, où ils avaient accroché le Racing (0-0), mais surtout au Bosuil fin octobre, où Genk a longtemps cru qu'il allait subir sa première défaite de la saison. 

L’Antwerp menait 2-0 à la pause, avant de s’écrouler en... trois minutes et deux penaltys avant de finalement s’incliner 2-4. Les hommes de Laszlo Bölöni n’ont certainement pas oublié le scénario cruel de ce match de championnat et ils auront à cœur de prendre leur revanche ce soir.

Les sélections: quasi-complets?

Pas de mauvaise nouvelle supplémentaire pour Laszlo Bölöni, qui sera privé de Sambou Yatabaré, comme c’était déjà le cas lors des trois dernières rencontres du Great Old, et d’Aurélien Buta, dont la saison est terminée.

Du côté de Genk, Philippe Clement devra faire sans Dieumerci Ndongala, blessé à la cheville et probablement peut-être sans le Japonais Junya Ito, buteur contre Anderlecht, qui reste incertain pour la rencontre de ce soir en raison d’une blessure à la hanche.

La confirmation libmourgeoise ou la revanche anversoise? Faites vos pronos sur BetFirst et empochez le pactole en profitant d'un bonus de bienvenue de 200 euros. 

Plus d'infos

Plus d'infos