Les licences ont été délivrées : les conséquences pour la D1 et la D2 Amateurs

Malik Hadrich
Malik Hadrich
| 0 réaction
Les licences ont été délivrées : les conséquences pour la D1 et la D2 Amateurs

Tous les clubs professionnels ont obtenu leur licence pour évoluer en D1A ou en D1B. Les clubs de D1 amateurs qui veulent monter doivent également y souscrire. Ceux qui veulent se maintenir au niveau actuel et les clubs de D2 Amateurs qui veulent les rejoindre ont également besoin d'une licence.

En D1 Amateurs, le RFC Seraing, le MSK Deinze, le KFC Lierse Kempenzonen et le RWDM ont obtenu leur licence pour la D1B.  Seuls deux d'entre eux sont sportivement concernés pour une participation au tour final : Deinze et le Lierse. 

Quoi qu'il en soit, ce seront bel et bien les quatre premiers du championnat qui participeront à ce tour final.  Ceux qui n'ont pas leur licence pour accéder à l'étage supérieur ne seront pas remplacés par des équipes qui satisfont aux conditions de la licence pour la D1B, mais qui n'ont pas su se classer en ordre utile.

Le montant sera désigné au terme du tour final.  Celui-ci sera le club qui dispose d'une licence et qui sera le mieux classé dans cette mini-compétition.  Or, le Lierse n'est pas encore certain d'accéder au tour final.  S'il n'y parvient pas, Deinze sera assuré de la promotion avant même d'avoir disputé le moindre match de ce sprint final.

D2 Amateurs

En D2 Amateurs, la règle est différente.  Seuls les clubs qui possèdent une licence pour la D1 Amateurs pourront participer au tour final.  Actuellement, les clubs francophones de La Louvière Centre (NDLR. qui est championne et ne doit pas jouer le tour final), de La Louvière, du RCS Visé, des Francs Borains et de l'Olympic Charleroi ont obtenu leur précieux sésame.  Le RFC Tilleur a été recalé.

Conclusion : la RAAL, Visé et les Francs Borains sont certains de participer au tour final.  L'Olympic Charleroi les rejoindra à condition qu'il évite une place de rélégable.  Pour le moment, les Dogues sont 14es (sur 16).

Toutefois, les clubs qui n'ont pas obtenu gain de cause pour leur licence ont encore la possibilité de faire appel.  Virton en D1 Amateurs et Tilleur en D2 Amateurs ont déjà annoncé qu'ils utiliseraient leur droit à ce dernier recours devant la Cour Belge d'Arbitrage pour le Sport (CBAS).

Plus d'infos

Plus d'infos