L'Union termine tranquillement invaincue devant son public
Florent Malice
Florent Malice depuis le Stade Marien
| 0 réaction

L'Union bat Courtrai et termine tranquillement invaincue devant son public

L'Union termine tranquillement invaincue devant son public

Il n'y aura pas eu grand spectacle ni grande envie côté courtraisien tandis que l'Union, elle, faisait le job devant son public.

Sur le plan comptable, c'est un match sans le moindre enjeu qui se dispute ce mardi au Parc Duden : le KV Courtrai est non seulement assuré de disputer le barrage des PO2, mais aussi assuré de rester premier du groupe devant l'Union Saint-Gilloise ce soir. Qui a elle de son côté un seul statut à défendre : celui d'équipe invaincue à domicile dans ces PO2. 

Un statut enviable dans une mini-compétition où la D1B prouve régulièrement ses qualités. On sent cependant rapidement le manque d'enjeu : Courtrai est amorphe, ce qui permet aux Unionistes, emmenés par Tabekou et Vega, de rapidement dominer. Sur une négligente perte de balle flandrienne, Niakaté ouvre le score, la main de Pereira s'avérant peu ferme (9e). 

Si Courtrai tentera de répliquer, via notamment une superbe volée de Batsula qui force Kristiansen à se détendre et une belle frappe de Chevalier, c'est encore l'Union qui frôlera le 2-0 mais un hors-jeu sera sifflé. 

Devant un public étonnamment fourni pour un match "pour du beurre" le mardi (!), les Bruxellois continueront cependant à rendre une copie sérieuse, entamant leur seconde période comme la première : c'est cette fois via un corner que Besuschkow (55e) fait 2-0. Visiblement, le KV a de son côté déjà la tête à la finale, qui verra les Flandriens affronter soit Charleroi soit le STVV. Seul Pereira parvient à se mettre en évidence de quelques arrêts. 

Ce sera donc une soirée somme toute tranquille pour les pensionnaires du Stade Marien, et ce malgré l'exclusion express pour deux jaunes de Anas Hamzaoui, monté pour... dix minutes de jeu à peine (86e). Le score ne bougera plus et l'Union termine par une victoire devant ses supporters, gâtés dans ces playoffs 2...

Plus d'infos

Plus d'infos