Olivier Myny explose en larmes : "Un bête coup de fil va influencer le reste de ma carrière"
Malik Hadrich
Malik Hadrich
| 0 réaction

Olivier Myny (ex-Waasland-Beveren) explose en larmes : "Un bête coup de fil va influencer le reste de ma carrière"

Olivier Myny explose en larmes : "Un bête coup de fil va influencer le reste de ma carrière"

Samedi dernier, le Procureur Fédéral Kris Wagner a exigé une peine plus lourde que prévue pour le footballeur Olivier Myny. Au lieu d'une peine effective d'un an, il encourt une suspension de deux ans.

Olivier Myny aurait effectué des déclarations contradictoires auprès du juge d'instruction.  Mardi, l'ancien joueur de Waasland-Beveren est venu se défendre une dernière fois.  C'est d'abord son avocat Sven Mary qui a pris la parole.  Il a laissé libre cours à ses émotions lors de sa plaidoirie finale.

"Il a corrigé sa première déclaration auprès du juge d'instruction.  Appelez ça des éclaircissements !  La salle est pleine de gens qui ont le don de la parole. Monsieur Myny a ses pieds, pas sa langue" a expliqué Sven Mary d'après Het Nieuwsblad.

Repenti

Enfin, Myny s'est lui-même adressé à la Commission des Litiges d'Appel en pleurant: "Je n'ai rien à faire avec cette affaire.  Dans chaque stade, on me fait des remarques.  La partie adverse essaye même de me déstabiliser.  Je n'en dors plus depuis des mois.  Mon nom est sali.  Un bête coup de fil va influencer le reste de ma carrière professionnelle.  Je hais le monde du football, mais j'aime trop jouer.  Je ne vais pas arrêter"

Néanmoins, il est quand même étranger que Myny ait demandé à bénéficier du statut de repenti s'il n'est pas impliqué dans le trucage de match : "J'ai lu un article dans les médias à propos du statut de repenti.  Je l'ai proposé à mon avocat Jesse De Preter.  C'est comme ça que l'idée est née" a-t-il conclu.

Plus d'infos

Plus d'infos