Les dirigeants punis de Waasland-Beveren ont pris une décision par rapport à un éventuel appel
Malik Hadrich
Malik Hadrich
| 0 réaction

Dirk Huyck et Olivier Swolfs de Waasland-Beveren ne vont pas en appel contre leur peine dans l'Opération Zéro

Les dirigeants punis de Waasland-Beveren ont pris une décision par rapport à un éventuel appel
Photo: © photonews

Lundi était la date limite pour faire appel du jugement rendu par la Commission des Litiges d'Appel de l'Union Belge de football dans l'Opération Zéro. Toutes les parties concernées avaient le droit de saisir cette dernière chance.

Le directeur sportif de Waasland-Beveren Olivier Swolfs et le président Dirk Huyck ont décidé de ne pas aller en appel contre les sanctions que la Commission des Litiges d'Appel de l'URBSFA leur a imposées.

Swolfs est suspendu un an pour ne pas avoir mis au courant l'Union Belge de la tentative de corruption initiée par le FC Malines.  Il est le seul Waeslandien à avoir reçu une suspension effective.  Huyck s'est également vu infliger une suspension d'un an, mais elle est assortie d'un sursis.

Toutefois, les deux hommes seront présents lors de la procédure devant la Cour Belge d'Arbitrage pour le Sport (CBAS).  Toutes les parties concernées devront comparaître devant la Cour, mais les deux dirigeants de Waasland-Beveren demanderont une confirmation du jugement rendu par la Commission des Litiges d'Appel.  Waasland-Beveren n'ira pas non plus en appel devant la CBAS.

Plus d'infos

Recevez les articles de votre équipe préférée par mail

Plus d'infos

Les plus populaires

Play-offs 1

Dernières réactions