Les Diables au corps : "Dries Mertens m'a dit que j'étais fou"

Florent Malice
Florent Malice
| 0 réaction
Les Diables au corps : "Dries Mertens m'a dit que j'étais fou"

Les Diables Rouges, certains l'ont dans la peau. Littéralement. C'est le cas de Ludovic, un supporter qui s'est fait ... tatouer les visages de plusieurs Diables.

Se faire tatouer ses passions, c'est probablement l'un des actes les plus forts qu'on puisse poser. Un geste qui lie dans le sang un supporter de football et son club ou ses idoles ; c'est ce qui a séduit Ludovic, qui a décidé de dédier son corps au football. "J'ai eu le coup de coeur pour certains tatouages que j'ai vu sur d'autres supporters, surtout sur les bras. J'ai trouvé ça magnifique".

Son premier tatouage, il le fait à 18 ans et ce n'est pas pour rendre hommage à la sélection mais à "son" club : La Louvière. "C'est un tatouage des initiales de mon club, le WS81, Wolf Side", explique à Walfoot ce grand supporter de la RAAL, qu'il porte un peu partout sur le corps : "J'ai le loup de La Louvière et mon préféré est certainement l'écharpe verte et blanche sur ma jambe. Je pense que personne d'autre n'a ça", déclare fièrement Ludovic. 

Mais les "pièces maîtresses", ce sont évidemment les tatouages des Diables Rouges. "Quand on commence, on ne s'arrête plus ! J'ai neuf tatouages. Kevin De Bruyne, Dries Mertens, Daniel Van Buyten, le blason de l'Union Belge et mes tatouages de La Louvière. Je veux recouvrir mes bras et l'un de mes prochains tatouages sera certainement Eden Hazard", révèle Ludovic. Des oeuvres signées Tophe Tattoo. 

"Si les Diables ont déjà vu mes tatouages ? Oui. Dries Mertens a vu le sien. Sa réaction ? Il m'a dit que j'étais fou", rigole le Louviérois. "Et que c'était très bien fait. Les autres, ils me disent que je suis un peu fou aussi". Il y a certainement un peu de folie là-dedans, mais aussi beaucoup de dévouement ... 

Plus d'infos

Recevez les articles de votre équipe préférée par mail

Plus d'infos

Les plus populaires

Play-offs 1

Dernières réactions