Un manque de points, mais Johan Walem tire aussi du positif : "Ça me fait plaisir"
Jordan Horwood
Jordan Horwood depuis Louvain
| 0 réaction
Un manque de points, mais Johan Walem tire aussi du positif : "Ça me fait plaisir"
Photo: © photonews

Les Diablotins n'ont toujours pas marqué de but au terme de leur seconde rencontre et n'enregistre qu'un point. Un maigre bilan, mais la tâche n'était pas aisée pour le sélectionneur, qui repart sur une nouvelle campagne avec un groupe rajeuni.

Les espoirs belges auraient mérité de battre la Bosnie ce mardi soir. "Si je prends du recul, l'évolution de l'équipe me fait plaisir, vraiment. Entre ce que j'ai vu début de semaine, et au Pays de Galles, et ce soir, je dis chapeau. Après, quand tu prends un point sur six, tu es frustré. On s'est créé des énormes situations sur les deux matches mais le ballon n'est pas rentré", regrette-t-il.

"C'est la même sensation qu'avec un certain groupe il y a quelques années. On a travaillé aussi mentalement avec certains joueurs, il faut continuer à leur donner confiance jusqu'au jour où ils vont avoir ce déclic."

On va prendre des points, et peut-être même pas mal

Johan Walem n'a pratiquement pas eu de temps pour préparer ce nouveau groupe. "On n'a jamais le temps, quand tu es sélectionneur tu dois seulement gagner. Mais il faut voir comment tu vois ton métier et tes joueurs. J'aime voir une évolution individuelle, leur donner quelque chose de spécial." 

"Oui on n'a pas les points qu'il faut, mais quand tu es dans un groupe à cinq avec l'Allemagne comme grand favori et qui va gagner 1-5 au Pays de Galles... Là on a affronté une équipe bosnienne très structurée et plus mature physiquement que nous. On va grandir et prendre des points, peut-être même pas mal", conclut-il sur une note d'optimisme.

Recevez les articles de votre équipe préférée par mail

Plus d'infos

Plus d'infos