Le Club de Bruges peut nourrir des regrets après avoir été tenu en échec par Galatasaray
Alexandre Fiammetti
Alexandre Fiammetti depuis Bruges
| 0 réaction

Le Club de Bruges peut nourrir des regrets après avoir été tenu en échec par Galatasaray (0-0)

Le Club de Bruges peut nourrir des regrets après avoir été tenu en échec par Galatasaray

Ce mercredi soir, le Club de Bruges effectuait son entrée en lice en Ligue des champions face au Galatasaray.

Par rapport au match précédent face au Cercle samedi dernier, Philippe Clement avait décidé d'aligner Mitrovic à la place de Mechele et Rits au lieu de Balanta. Le trio composé de Dennis, Okereke et Diatta était reconduit. Du côté turc, Fatih Terim avait décidé de titulariser Seri, Lemina et N'Zonzi au milieu derrière un trident Feghouli-Falcao-Babel.

La première période sera brugeoise dans cette partie. D'entrée de jeu, le Club pressera le Gala et poussera le champion de Turquie à la faute. Les Gazelles se procureront leur première grosse occasion assez rapidement via une tête de Dennis, bien servi par Vormer, mais le Nigérian pourtant seul ne parviendra pas à la cadrer (8e). Les Turcs réagiront avec un enroulé de Falcao non cadré (13e) et un tir puissant de Lemina contré par Deli (15e).

Bruges obtiendra ensuite une deuxième grosse opportunité sur un coup franc de Vormer mais Mitrovic, pourtant plus haut que ses adversaires, ne parviendra pas à bien repiquer sa tête (18e). Le Galatasaray héritera d'une énorme occasion après une grossière perte de balle de Mata dont profitera Babel pour s'en aller seul défier Mignolet, mais le Diable Rouge aura le dernier mot en déviant le cuir (31e).

Les Blauw en Zwart ne seront pas loin d'ouvrir la marque quelques minutes après. Vanaken, après avoir effectué une belle feinte et mis Seri dans le vent, lancera Vormer qui remisera le ballon à Diatta. Le Sénégalais distillera un très bon ballon à Ricca, et l'Uruguayen décochera une reprise qui effleurera la barre de Muslera (35e). Le score ne bougera plus, les deux équipes rejoindront leur vestiaire sur le score de 0-0

En seconde période, le Club débutera tambour battant. Après une belle percée de Dennis, Rits récupèrera le ballon à l'entrée de la surface et choisira d'envoyer une mine, mais celle-ci passera au-dessus du but de Muslera (50e). Deux minutes plus tard Bruges héritera d'une grosse occasion. Okereke prendra la défense stambouliote de vitesse et se présentera seul devant Muslera mais l'international uruguayen aura le dernier mot (52e). Le portier sera de nouveau à la parade ensuite sur une tête brugeoise à bout portant sur corner (54e) sans quoi c'était but. Les visiteurs réagiront via un enroulé de Feghouli qui rasera le cadre de Mignolet (61e).

Durant la dernière demi-heure de jeu, Openda, parti dans la profoneur, aura l'opportunité d'ouvrir la marque, mais le Liégeois ne cadrera pas son tir (65e). Le Club continuera de pousser et de mettre à mal cette défense stambouliote mais manquera de lucidité dans le dernier geste. Les Turcs se montreront dangereux durant les dernières minutes de la partie avec une lourde frappe non cadré de Nagatamo (84e) et un tir contré de Falcao (86e). Le score n'évoluera pas, le Club partage l'enjeu 0-0.

Le Club s'est procuré énormément d'occasions ce mercredi soir face au Galatasaray mais s'est montré maladroit devant le but adverse. Très peu de tirs cadrés au vu des opportunites. Et quand ce fût le cas, Muslera était présent en effectuant deux parades décisives. Dennis et Diatta ont vraiment fait mal à cette défense stambouliote qui n'en a pas mené large au Jan Breydel. Le Club de Bruges peut nourrir des regrets tant la victoire était à leur portée ce mercredi soir.

Club de Bruges : Mignolet, Mata, Mitrovic, Deli, Ricca, Rits (Balanta 86e), Vormer, Vanaken, Dennis (Diagne 73e), Diatta, Okereke (Openda 60e)

Galatasaray : Muslera, Mariano (Ozbayrakli 90e), Marcao, Luyindama, Nagatamo, N'Zonzi, Seri (Donk 90e), Lemina (Mor 60e), Babel, Feghouli, Falcao

Recevez les articles de votre équipe préférée par mail

Plus d'infos

Plus d'infos