Le Borinage entre Galatasaray et le Real Madrid : "C'est la beauté du foot"

Florent Malice
Florent Malice
| 0 réaction
Le Borinage entre Galatasaray et le Real Madrid : "C'est la beauté du foot"

Il y a une semaine, Bruges recevait le Galatasaray ; ce dimanche, ils affrontaient Anderlecht ; la semaine prochaine, ils iront au Real Madrid. Au milieu de tout ça, un déplacement à Boussu, chez les Francs-Borains !

"C'est notre Ligue des Champions à nous !" : le speaker du Stade Robert Urbain était chaud comme la braise lors de la réception du FC Bruges et a rappelé à plusieurs reprises à quel point ce match était historique pour les Francs-Borains. Le stade était plein : 5200 personnes, dont une tribune visiteuse plus bruyante que les locales. Là aussi, un fait historique pour ce club de D2 Amateurs qui a repris l'héritage du défunt Royal Boussu-Dour Borinage.

Comment se reconcentre-t-on après un tel match sur la réception de Waremme, en championnat ? "Ce ne sera pas difficile. On le savait bien : ce match, c'était un match de gala, un bonus et on peut être fiers de ce qu'on a montré", se réjouissait le défenseur Drice Chaabi après la rencontre.

Entre le Gala et le Real

Les Brugeois, eux, iront dans une semaine au Real Madrid. Un match contre une D2 Amateurs entre deux rencontres de Ligue des Champions, n'est-ce pas difficile à gérer ? "Non, c'est le football et sa beauté", relativisait Mats Rits. "L'année passée, on s'est faits sortir par une équipe amateure. Tant que ça reste 0-0, ce genre de match est difficile et il faut rester concentré".

Corrigeer
Une erreur dans l'article ci-dessus? Annoncez le ici!

Recevez les articles de votre équipe préférée par mail

Plus d'infos

Plus d'infos