Les critères controversés de la nouvelle Coupe du Monde des clubs ont filtré

Malik Hadrich
Malik Hadrich
| 0 réaction
Les critères controversés de la nouvelle Coupe du Monde des clubs ont filtré
Photo: © photonews

La Coupe des Confédérations va bientôt faire place à une Coupe du Monde des clubs. Les six confédérations de la Fédération Internationale de Football Association (FIFA) sont d'accord sur le principe. Mais il reste encore des pierres d'achoppement.

La Coupe du Monde des clubs telle qu'elle est proposée actuellement par la FIFA est composée de 24 équipes et se déroulerait tous les quatre ans.  Les équipes seraient réparties dans huit groupes de trois.  Selon l'agence de presse AP, huit d'entre elles seraient issues du continent européen.  Tous les vainqueurs de la Ligue des Champions et de l'Europa League entre 2018 et 2021 seraient invités.

Amérique du Sud

Six places seraient octroyées à l'Amérique du Sud.  Selon le même principe qu'en Europe, les vainqueurs de la Copa Libertadores et de la Copa Sudamericana 2019 et 2020 seraient qualifiés.  Les critères d'obtention des deux tickets restants restent encore flous.

Asie

Les Asiatiques bénéficieraient de trois places.  Les tenants de la Ligue des Champions 2019 et 2020 seraient repris.  La dernière place se disputerait entre les finalistes malheureux.  Petite particularité : la confédération asiatique ne souhaite pas que deux clubs d'un même pays prennent part à la compétition.  Si c'est le cas, les deux perdants des demi-finales de l'édition 2020 joueraient un match de barrage pour savoir qui remplacerait l'équipe bannie.

CONCACAF

Trois clubs proviendraient de la zone d'Amérique Centrale et du Nord (zone CONCACAF).  Les deux finalistes de la Ligue des Champions seraient automatiquement qualifiés.  Reste à déterminer comment le troisième ticket serait distribué.  Au maximum deux formations d'un même pays pourront participer à cette Coupe du Monde des clubs.

Afrique

L'Afrique disposerait également de trois places.  Les finalistes de la Ligue des Champions 2021 seraient de la partie.  La troisième place serait attribuée au terme d'un duel entre les demi-finalistes malheureux de la compétition.

Océanie

L'Océanie serait la seule des Confédérations à ne pas bénéficier d'une place garantie.  Son champion devrait disputer un barrage face au champion de Chine.  C'est l'un des points les plus controversés de la proposition.

Autre problème : le tournoi aurait lieu entre le 17 juin et le 4 juillet 2021.  Or, les compétitions en Amérique Centrale et du Nord ainsi qu'en Afrique débutent généralement le 9 juillet.

Corrigeer
Une erreur dans l'article ci-dessus? Annoncez le ici!

Recevez les articles de votre équipe préférée par mail

Plus d'infos

Plus d'infos