Olympic - Lierse : la presse menacée, Sportspress condamne

Florent Malice
Florent Malice
| 0 réaction
Olympic - Lierse : la presse menacée, Sportspress condamne
Photo: © photonews

Lors d'Olympic Charleroi - Lierse Kempenzonen, la tribune de presse avait été prise d'assaut par des supporters locaux après l'égalisation des visiteurs.

Le Lierse Kempenzonen, lanterne rouge de D1 Amateurs, était allé chercher le 20 octobre dernier un point miraculeux dans les arrêts de jeu à la Neuville, sur la pelouse de l'Olympic Charleroi. De quoi causer l'ire des spectateurs locaux, pas calmés par des provocations de la part de supporters lierrois. 

Mais le comportement des supporters de l'Olympic Charleroi a ensuite à son tour été pointé du doigt : plusieurs journalistes néerlandophones avaient été menacés, forcés de supprimer des vidéos de leur téléphone. Sportspresse.be , après une enquête interne, a publié un communiqué : 

"Les dirigeants des deux club portent leur part de responsabilité : les Carolos, pour l'attaque de la presse, les Lierrois, pour les chants racistes de leurs supporters. Compte tenu de la gravité des faits qui s'ajoutent à des problèmes rencontrés dans d'autres stades, Sportspress.be déposera plainte auprès de l'Union royale belge de football (URBSFA) et de la Cellule football du Ministère l'Intérieur", annonce l'Association Professionnelle Belge des Journalistes Sportifs. 

Corrigeer
Une erreur dans l'article ci-dessus? Annoncez le ici!

Recevez les articles de votre équipe préférée par mail

Plus d'infos

Plus d'infos