Laurent Ciman à nouveau transféré "contre son gré" en MLS ?
Florent Malice
Florent Malice
| 0 réaction

Laurent Ciman pourrait bien à nouveau être transféré lors de l'Expansion Draft de MLS

Laurent Ciman à nouveau transféré "contre son gré" en MLS ?

Laurent Ciman avait été forcé de quitter l'Impact Montréal pour le LAFC, échangé contre deux joueurs. Et lors de cet intersaison, une nouvelle particularité de la MLS pourrait le faire quitter le Canada à nouveau ...

La Major League Soccer est un championnat bien à part, qui reste très influencé dans ses mécanismes par les autres sports américains et par le fonctionnement bien spécifique de ceux-ci. Les systèmes de conférences, de plafonds salariaux, d'échanges et de drafts sont ainsi des concepts banals de l'autre côté de l'Atlantique, mais assez flous en Europe. 

Laurent Ciman a déjà été victime d'une de ces spécificités lorsqu'il a dû quitter l'Impact Montréal, où il était considéré comme l'un des meilleurs défenseurs de MLS, pour le Los Angeles FC - contre son gré, l'ex-Diable ayant initialement rejoint le Canada pour fournir les meilleurs soins possibles à sa fille autiste. Deux ans plus tard, Ciman pourrait revivre la même mésaventure, cette fois depuis le Toronto FC. 

Expansion draft 

La draft d'extension, ou Expansion draft en langue originale, va en effet redistribuer les cartes à l'intersaison : deux clubs, l'Inter Miami et le Tennessee FC, vont intégrer la MLS en 2020 et pourront piocher à tour de rôle cinq joueurs "non protégés" parmi les effectifs de leurs concurrents. Cela n'affecte ni les joueurs de moins de 25 ans formés au club (interdiction de "voler" un jeune talent), ni les joueurs au statut "protégé" (Miami n'ira pas chiper Carlos Vela au LAFC), ni les clubs ayant déjà été affectés par cette draft lors de la dernière extension de la MLS (soit le FC Dallas, DC United, Vancouver, les NY Red Bulls et le Dynamo Houston).

Cela laisse 222 possibilités pour les deux nouveaux clubs et parmi celles-ci ... Laurent Ciman. Dont le profil et le charisme peuvent en faire une option de choix pour amener de l'expérience en défense à moindre prix au sein d'une des deux nouvelles franchises du championnat nord-américain. Mais l'ancien Rouche ne serait certainement pas ravi d'une nouvelle fois quitter ce Canada qu'il aime tant pour aller s'installer en Floride ou dans le Tennessee ... 

Corrigeer
Une erreur dans l'article ci-dessus? Annoncez le ici!

Recevez les articles de votre équipe préférée par mail

Plus d'infos

Plus d'infos