Non, Alen Halilovic ne se porte pas mieux aux Pays-Bas
Jordan Horwood
Jordan Horwood
| 0 réaction
Non, Alen Halilovic ne se porte pas mieux aux Pays-Bas
Photo: © photonews

Parti du Standard début septembre, l'ancienne grande promesse croate du FC Barcelone n'a pas encore réussi à obtenir ce qu'il cherchait : une place de titulaire.

Arrivé il y a onze mois chez les Rouches via un prêt d'un an et demi, Alen Halilovic comptait se relancer après des dernières saisons compliquées. Son statut de grand espoir du football n'avait été que très peu confirmé sur les terrains des grands championnats, ce passage en Belgique devait être le pas en arrière nécessaire pour mieux rebondir. 

Ses qualités techniques ont rapidement été évidentes, il avait même inscrit un superbe but (annulé pour hors-jeu) lors du Clasico qui n'avait pas été au bout. Son rendement était cependant un peu maigre pour s'imposer directement, c'est sa deuxième saison qui était attendue. 

Cela commençait avec un signal positif, car le Croate rentrait plus tôt de vacances pour faire oublier un Euro U21 raté. Mais par la suite, sa motivation n'était pas suffisante, alors que Selim Amallah s'intégrait directement en montrant tout ce qu'il fallait : technique, travail et efficacité. 

Halilovic
© photonews

Alen Halilovic préférait alors répondre à l'appel d'Heerenveen, un club où les attentes sont moins hautes et où le championnat est moins physique. Il devait attendre sa 7e rencontre, après 6 courtes montées au jeu, pour être titularisé. Pour un maigre partage face à La Haye, 15e. 

Il réalisera son premier assist lors de la rencontre suivante, en venant du banc. Après 45 minutes contre le PSV, il sera titularisé une 2e fois contre Vitesse. Heerenveen l'emporte, Halilovic pas puisqu'il était sorti quand son équipe était menée. La preuve qu'il n'a pas saisi sa chance? Lors des trois dernières rencontres de l'année, il en a passé deux sur le banc dans son intégralité, et en est sorti pendant 21 minutes face à Willem II.

Avec un temps de jeu équivalent à 3,15 matches complets en quatre mois, le médian offensif de 23 ans doit absolument se reprendre en mains pour s'affirmer durant les 5 prochains mois. Sans quoi l'ancien joueur de Las Palmas aura bien du mal à trouver un employeur l'été prochain.

Corrigeer
Une erreur dans l'article ci-dessus? Annoncez le ici!

Recevez les articles de votre équipe préférée par mail

Plus d'infos

Plus d'infos