Edito De mal-aimé à Joueur du mois: comment Thibaut Courtois a renversé l'opinion publique!

Redaction
| 0 réaction
De mal-aimé à Joueur du mois: comment Thibaut Courtois a renversé l'opinion publique!
Photo: © photonews

Quelques semaines après avoir remporté son deuxième trophée avec le Real Madrid, Thibaut Courtois s'offre une toute première récompense individuelle. Mérité au vu de la forme étincelante affichée par le Diable Rouge depuis quelques mois.

Rayé, critiqué et mis sur le grill pendant de nombreux mois, Thibaut Courtois a réussi une sacrée prouesse depuis le début de saison. Il a complètement inversé la tendance. Le portier belge a mis l’opinion publique et les médias dans sa poche et il a même réussi à faire oublier Keylor Navas qui fait les beaux jours du PSG désormais. Même son passé de Colchonero semble définitivement pardonné.

C’était loin d’être gagné pourtant. En début de saison, on trouvait même trace de nombreux supporters du Real qui réclamaient Alphonse Areola entre les perches madrilènes. Aujourd’hui, s’il y en a encore (c'est loin d'être une certitude), il ne s’agit que d’une très, très petite minorité.

Oui, Thibaut Courtois a connu une période post-Coupe du monde agitée. Il a forcé son transfert vers le Real et il a eu besoin d'un temps d’adaptation dans le plus grand club du monde. Normal, non? Bombardé titulaire, Thibaut Courtois a, qui plus est, progressivement poussé Keylor Navas, chouchou des supporters, vers la sortie. Il a fallu digérer tout ça.

Le Diable Rouge n’a pas toujours été irréprochable, il faut l’admettre. Il a commis l’une ou l’autre bourde et ça ne l'a pas aidé à se faire accepter. Mais son trophée de Joueur du mois (il est le premier Belge à le conquérir en Liga!) vient récompenser sa ténacité et définitivement tirer un trait sur cette période compliquée (la première?) de sa carrière.

Sûr de lui, mais aussi très solide mentalement (il fallait l’être face au lot de critiques qui s’est abattu sur lui pendant un an!), Thibaut Courtois a continué à croire en lui, à travailler et ses qualités ont fini par paler. Récompense: aujourd’hui, il est un indiscutable numéro 1 dans le coeur des supporters du Real, mais aussi, peut-être, le meilleur gardien d’Espagne tout simplement. 

Les chiffres parlent pour lui: 11 clean sheets, (seuls deux gardiens du top 5 européen font aussi bien : Mandanda et Oblak, qui ont disputé plus de rencontres que le Belge) et, selon Marca, un ratio impressionnant de 78,72% de ballons arrêtés, un peu moins bien que le maître en la matière dans les championnats du Big 5 cette saison, un certain... Keylor Navas (78,95%).

Mais au-delà des chiffres, Thibaut Courtois a surtout su gagner le cœur de ses supporters. En tirant le Real (invaincu en championnat depuis le 19 octobre) de plusieurs mauvais pas, mais aussi en brillant en Supercoupe pour offrir à la Maison Blanche le premier trophée de la saison.

Le 'mal-aimé', subitement devenu El Muro, a tracé sa route à Madrid, comme il le fait depuis le début de sa carrière: sans se poser de questions. Et son trophée de Joueur du mois en est la confirmation. Et on ne boudera certainement pas notre plaisir, car cette confiance retrouvée de notre pieuvre nationale est aussi une excellente nouvelle pour les Diables à quatre mois du coup d’envoi de l’Euro 2020!

Corrigeer
Une erreur dans l'article ci-dessus? Annoncez le ici!

Plus d'infos

Plus d'infos