Nicolas Gavory : "Si une équipe doit être en colère concernant l'arbitrage, c'est plutôt nous"

Alexandre Fiammetti
Alexandre Fiammetti depuis Sclessin
| 0 réaction
Nicolas Gavory : "Si une équipe doit être en colère concernant l'arbitrage, c'est plutôt nous"
Photo: © photonews

Ce samedi soir, le Standard est parvenu à arracher le partage contre le Club de Bruges en toute fin de rencontre (1-1) lors de la neuvième journée de championnat.

Le match au sommet de ce samedi soir du côté de Sclessin entre le Standard de Liège et le Club de Bruges a accouché d'un match nul. Menés au score, les Rouches se sont battus jusqu'au bout et sont parvenus à arracher le partage à la 90ème minute grâce à un penalty transformé par Gavory. "Cela aurait été dommage de perdre vu les efforts accomplis surtout en seconde période. Nous avons bien dominé après la pause et nous avons été récompensés. Nous méritions au moins un point voire peut-être même plus", a expliqué le back gauche du Standard.

Le Français a pris ses responsabilités en fin de match. "Je suis le tireur N°1 en fait. Max (Lestienne) le sentait bien et voulait tirer le premier. Donc, je l'ai laissé faire mais ce n'est pas grave si le penalty n'a pas été transformé. Cela fait partie du jeu. Je suis content d'avoir marqué derrière pour arracher le nul. De la pression ? Oui, elle est là, c'est certain. J'ai essayé de faire abstraction et de me concentrer sur ma frappe. Et le ballon est allé au fond. Tant mieux pour moi et l'équipe."

Le Club de Bruges s'est plaint concernant l'arbitrage à l'issue de la rencontre et surtout des deux penaltys qui n'auraient pas dû être sifflés côté liégeois. Sur le premier, Mechele ne touche pas Vanheusden, et sur le deuxième, le ballon vient percuter le torse de Rits avant de rebondir sur ses mains ensuite. Le Standard a vu un but de Maxime Lestienne être refusé en seconde période à cause d'un hors-jeu très limite. "Si une équipe doit être en colère concernant l'arbitrage, c'est plutôt nous. Les Brugeois ont été avantagés par rapport à nous via beaucoup de petites fautes", a lâché le Français

Même son de cloche du côté de Nöe Dussenne. "Je n'aime pas parler d'arbitrage mais Maxime Lestienne a fait une petite faute et il a directement reçu une jaune. Mata commet un attentat sur Nico (Gavory), s'il avait la cheville cassée, c'était la même chose. Et il prend un bristol jaune..." a expliqué le défenseur central.

Corrigeer
Une erreur dans l'article ci-dessus? Annoncez le ici!

Recevez les articles de votre équipe préférée par mail

Plus d'infos

Plus d'infos