Emmanuel Dennis, coup de mou ou vrai visage?

Florian Holsbeek
Florian Holsbeek
| 0 réaction
Emmanuel Dennis, coup de mou ou vrai visage?

Il y a quelques mois, Emmanuel Dennis était le facteur X de Bruges et il pouvait compter sur l'intérêt de plusieurs grands clubs européens. Mais ça, c'était avant.

Emmanuel Dennis, comme certains de ses coéquipiers, n'a pas brillé ce mercredi contre le Borussia Dortmund en Ligue des Champions. Le problème, c'est que dans le cas du Nigérian c'est une habitude depuis le début de la saison.

Il a été blessé, c'est vrai, mais lorsqu'il est sur le terrain, il ne semble pas toujours concerné par ce qu'il se passe. Il y a bien eu cette rencontre face à Waasland Beveren, où il avait été excellent sur son côté droit, ou lors de certaines actions.

C'est cependant trop peu pour un joueur de son calibre, surtout pour un garçon qui aspire à jouer un jour en Premier League ou dans un autre grand championnat. Mais il y a bien pire, et cela ne devrait pas plaire longtemps à Philippe Clement.

Emmanuel Dennis

Lors des trois rencontres de Ligue des Champions, qu'il a la chance de débuter à chaque fois puisqu'il peut souffler en championnat, Dennis joue un peu sa carte personnelle sur chaque ballon qu'il touche. Des dribbles, des tirs pas appropriés, des passes effectuées quand il ne sait plus trop quoi faire avec la balle. De quoi déséquilibrer le jeu offensif de son équipe.

Il est clair que le joueur espérait ne pas faire une saison de plus à Bruges, comme il l'a déclaré il y a quelques temps. Cependant, ses prestations ces dernières semaines sont en-dessous de ce qu'on attend de lui. Pire, lorsqu'il joue en championnat, que ce soit en tant que titulaire ou remplaçant, son manque d'envie est flagrant.

Mettez-vous à la place de certains joueurs, qui se donnent à 100%, mais qui ne jouent pas sur la scène européenne, et qui regardent du petit banc ou des tribunes le match de l'équipe. Est-ce que cela génère de la frustration? Oui, clairement. Est-ce que cela pourrait nuire à un éventuel transfert? Oui. Est-ce que Philippe Clement est agacé? Pas encore, ou du moins pas au point de se passer de son joueur. Mais cela pourrait changer et tout le monde serait perdant. C'est maintenant à Dennis de faire ce qu'il faut pour démontrer que ce n'est qu'une passe et non son vrai visage.

Corrigeer
Une erreur dans l'article ci-dessus? Annoncez le ici!

Recevez les articles de votre équipe préférée par mail

Plus d'infos

Plus d'infos