Cinq choses à savoir sur Adrien Truffert, l'autre cible 'étrangère' de Roberto Martinez

Pierre Ghislain
Pierre Ghislain
| 0 réaction
Cinq choses à savoir sur Adrien Truffert, l'autre cible 'étrangère' de Roberto Martinez
Photo: © photonews

Comme Pascal Struijk, le latéral gauche du Stade Rennais ferait partie des potentiels Diables Rouges suivis par Roberto Martinez. On fait connaissance avec un jeune joueur qui bluffe la France depuis ses débuts avec le Stade Rennais en septembre dernier.

Né en Belgique, comme Pascal Struijk 

Roberto Martinez a confirmé qu'il suivait de près, et depuis longtemps, les performances de Pascal Struijk en Angleterre, Adrien Truffert est dans une situation similaire à celle du défenseur de Leeds United. Il est né en Belgique, mais a rapidement quitté le pays. Il a ensuite vécu en Angleterre, avant d'atterrir en France alors qu'il n'avait que trois ans. De nationalité française, il peut encore choisir entre les Bleus et les Diables Rouges.

Déjà 16 matchs pour la France 

Au contraire de Pascal Struijk, qui n'a porté le maillot néerlandais qu'à trois reprises chez les jeunes (en U17), Adrien Truffert a eu le temps de prendre ses marques à Clairefontaine. Déjà sélectionné avec les U18 et les U19, il fait désormais partie de l'effectif U21 de l'équipe nationale française.

Toutes catégories confondues, il a défendu les couleurs de la France à 16 reprises (6 matchs en U18, 8 en U19 et 2 en U21) et inscrit quatre buts avec ses sélections nationales. Ce sera donc peut-être plus compliqué pour Roberto Martinez de le convaincre d'opter pour la Belgique?

Adrien Truffert a joué ses premiers matchs avec les U21 français en novembre dernier, il pourrait donc disputer le prochain Euro Espoirs avec les Bleuets. 

Appelez-le la Truffe 

Le petit surnom du jeune latéral du Stade Rennais, c'est 'la Truffe'. Ça fait déjà un moment que deux de ses anciens équipiers l'ont surnommé de la sorte et ça ne le dérange pas. "C'est un surnom qui me plaît, ce sont Sacha Boey et Sofiane Diop qui m'ont appelé comme ça la première fois, je devais avoir 14 ou 15 ans", confie-t-il dans un entretien accordé à Ouest France

Fan de Messi, inspiré par Marcelo 

Dans le même entretien, Adrien Truffert révèle être un inconditionnel du Barça, mais surtout un grand fan de Lionel Messi. À son poste, il considère pourtant un joueur... du Real comme référence: Marcelo. "Il sait défendre et se projeter vers l’avant. Il peut répéter les efforts. Il est très fort athlétiquement et c’est aussi pour ça qu’il dure dans le temps. C’est un grand joueur", confiait-il en début de saison, sur le site officiel de son club. 

Entrée royale 

Aujourd'hui âgé de 19 ans, Adrien Truffert n'avait pas encore le moindre match officiel à son compteur en début de saison, il s'est pourtant rapidement installé dans le onze de base rennais. Et avec la manière. Ses premières minutes, il les a disputées contre Monaco, le 19 septembre dernier, en remplaçant Faitou Maouassa à quelques minutes de la pelouse.

Une mi-temps pour prendre ses marques et dix minutes pour se signifier. C'est lui qui s'impose en héros de la courte victoire du Stade Rennais en déposant d'abord le cuir sur la tête de Steven Nzonzi pour l'égalisation avant d'inscrire le but décisif dans les arrêts de jeu. Quelques mois et 12 apparitions en Ligue 1 plus tard, le jeune latéral faisait partie du XI-type de la première partie de championnat du journal l'Equipe. Des débuts particulièrement soignés!  

Corrigeer
Une erreur dans l'article ci-dessus? Annoncez le ici!

Recevez les articles de votre équipe préférée par mail

Plus d'infos

Plus d'infos