Pas de montée pour Seraing et Waasland-Beveren sauvé?

Florian Holsbeek
Florian Holsbeek
| 0 réaction
Pas de montée pour Seraing et Waasland-Beveren sauvé?
Photo: © photonews

Les hautes instances du football belge vont devoir se prononcer à propos de l'histoire des faux tests du RFC Seraing.

Ce samedi, Seraing a obtenu sur le terrain sa montée en D1A en s'imposant sur le score de 2-5 au Freethiel. Mais les Métallos ne sont pas encore au plus haut niveau de notre football pour la cause.

Retour sur le mois de février dernier. Les clubs devaient se soumettre aux tests "coronavirus" pour pouvoir participer aux rencontres du week-end. Du côté de Seraing, quelques jours avant la rencontre à domicile contre Lommel, il a été établi que des faux-tests avaient été rendus concernant certains joueurs de l'équipe: Ablie Jallow, Abdel Al Badaoui, Yann Godart. De plus, cela concerne aussi des jeunes joueurs du club que sont Antony Rallegri (20), Yanis Lahrach (18) en Mike Matondo (20).

Peter Kerremans, le team manager de l'équipe, assure qu'il est à la tête de cette manoeuvre et est d'ailleurs licencié par le club. Mais maintenant que la saison est terminée, les hautes instances du football vont se pencher sur cet évènement.

Que pourrait décider l'Union Belge de football? La sanction pourrait aller d'une simple amende jusqu'à la rétrogradation du club, dans le cas de Seraing ce serait une nouvelle saison en D1B. Le question est de savoir quelle équipe prendrait la place des Métallos en D1A? Lommel (qui a terminé à la troisième place) mais il faudrait alors rejouer les barrages, ou bien Waasland-Beveren qui se sauverait une nouvelle fois devant les tribunaux?

Cette histoire n'est certainement pas encore terminée.

Corrigeer
Une erreur dans l'article ci-dessus? Annoncez le ici!

Recevez les articles de votre équipe préférée par mail

Plus d'infos

Plus d'infos