Le Pays de Galles veut gâcher la belle histoire danoise
Florent Malice
Florent Malice
| 0 réaction

Pays de Galles - Danemark : Gareth Bale et ses équipiers veulent gâcher la belle histoire danoise

Le Pays de Galles veut gâcher la belle histoire danoise
Photo: © photonews

Ce n'est pas le 8e de finale le plus excitant, mais il oppose deux outsiders au style bien différent : Pays de Galles-Danemark ouvre le bal des matchs à élimination directe, et bonne chance pour vos pronostics.

Le Pays de Galles, à nouveau l'outsider 

Les supporters des Diables Rouges en font encore des cauchemars : visiblement, le Pays de Galles aime l'Euro, et se retrouve encore une fois dans le tableau final de la compétition après avoir bien géré un groupe rendu plus facile que prévu par la faiblesse étonnante de la Turquie. Gareth Bale "n'aime pas le foot" ? Qu'à cela ne tienne, le capitaine gallois est encore tout à fait capable de porter sa sélection vers les sommets, et les Dragons ne semblent pas perturbés le moins du monde par le fait d'être arrivés à l'Euro sans leur sélectionneur Ryan Giggs. 

Wales-Italie Bale Gareth
© photonews

Le Pays de Galles ne goûte pas souvent à la défaite en match officiel ; avant l'Italie, seuls la Belgique et ... le Danemark, par deux fois en Ligue des Nations, ont battu les Britanniques dans ce cadre. En confiance, donc ? Oui et non, les Danois ayant déjà prouvé qu'ils avaient les armes pour déjouer les plans adverses. Franchement peu inspirés face à la Suisse, qu'ils ont forcé à un partage flatteur pour eux, les Gallois ont ensuite battu une faible Turquie avant de s'incliner logiquement face à la Squadra. Une qualification sans gloire, donc, mais sans alerte non plus.

Le Danemark en l'honneur d'Eriksen  

Si l'on doit pointer un favori dans ce duel, qui se tiendra à la Johan Cruyff Arena d'Amsterdam, c'est cependant le Danemark, même en l'absence de Christian Eriksen, qui en fait office dans ce premier 8e de finale de la compétition. Séduisants et conquérants face à la Belgique, dominateurs face à la Russie (certes faible), les Danois ont prouvé que le coup du sort qui les affectés lors du premier match n'avait fait que les rendre plus soudés. 

Kasper Hjulmand

On peut cependant qualifier le Danemark de miraculé également : première équipe à se qualifier pour les 8es en ayant perdu ses deux premiers matchs de poules, et ce sans même passer par la case meilleur troisième, il a pu compter sur une faible Russie qui a tout de même pris les trois points face à la Finlande, et sur une Belgique intraitable. Mais maintenant qu'ils sont là, les Vikings sont favoris face aux Gallois, qu'ils n'ont jamais rencontré en tournoi majeur, mais ont toujours battu en match officiel. En cas de qualification, ce sera les Pays-Bas ou l'Autriche, le 3 juillet à Bakou ... 

Corrigeer
Une erreur dans l'article ci-dessus? Annoncez le ici!

Recevez les articles de votre équipe préférée par mail

Plus d'infos

Plus d'infos