Suspendu pour le premier match des barrages, Ibra assume: "Je l'ai fait pour qu'il comprenne"

Suspendu pour le premier match des barrages, Ibra assume: "Je l'ai fait pour qu'il comprenne"

Le Suédois avait chargé Azpilicueta dans le dos, il a annoncé vouloir défendre un coéquipier.

Entré dans le dernier quart d'heure lors de la défaite de la Suède face à l'Espagne (0-1), à l'occasion de la dernière journée des éliminatoires de la Coupe du monde 2022, Zlatan Ibrahimovic (40 ans, 120 sélections et 62 buts) s'était illustré de la plus mauvaise des manières en écopant d'un carton jaune dans le temps additionnel pour une violente charge dans le dos de César Azpilicueta. Un geste totalement assumé par l'attaquant suédois.

"L'autre jour, en équipe nationale, j'ai frappé Azpilicueta. Je l'ai fait exprès, a avoué l'avant-centre du Milan AC au Guardian. Je n'ai pas honte de le dire parce qu'il a fait quelque chose de stupide à mon coéquipier. C'était stupide mais je l'ai quand même fait pour qu'il comprenne : 'Putain, tu ne fais pas ça. Tu n'as pas les couilles de le faire contre moi. Mais je vais te montrer ce qui se passera si tu le fais avec moi'. C'est pour ça que je l'ai fait."

Résultat, Ibrahimovic sera suspendu pour la demi-finale des barrages au Mondial. "Il ne s'agit pas du fait de manquer les barrages. Il s'agit de lui faire comprendre qu'on ne se moque pas d'une personne allongée au sol, glisse l'ancien Parisien. On n'attaque pas un chien qui ne parle pas. On attaque celui qui est capable de faire quelque chose. C'est trop facile de s'en prendre à mes coéquipiers qui ont 20 ans et sont des gars très gentils. J'espère qu'il comprend maintenant."

Corrigeer
Une erreur dans l'article ci-dessus? Annoncez le ici!

Recevez les articles de votre équipe préférée par mail

Plus d'infos

Plus d'infos

Les plus populaires

Champions League