Anderlecht bat l'Antwerp une seconde fois et s'assure le podium !
Florent Malice
Florent Malice depuis le Lotto Park
| 0 réaction

Anderlecht bat l'Antwerp une seconde fois et s'assure le podium de Pro League

Anderlecht bat l'Antwerp une seconde fois et s'assure le podium !
Photo: © photonews

Avec un 6/6 contre l'Antwerp, le RSC Anderlecht s'envole à la troisième place et ne pourra plus être rattrapée par son adversaire du soir.

Ils l'ont fait ! Le RSC Anderlecht a donné le dernier coup de collier nécessaire pour valider d'un coup le podium et un ticket européen. Si dans l'autre double confrontation de cette semaine, c'est le titre qui se jouait, l'enjeu n'était pas moins de taille pour Anderlecht. La différence entre une saison ratée et une saison franchement satisfaisante se faisait peut-être contre l'Antwerp entre dimanche et ce jeudi. 

Et la confiance est clairement dans le camp anderlechtois après la gifle infligée au Great Old sur ses terres. Mieux, Hendrik Van Crombrugge est de retour entre les perches, bien qu'on ne peut pas dire que Verbruggen ait eu grand chose à faire dimanche passé. Comme il y a quelques jours, c'est le RSCA qui prendra les choses en main : Marco Kana aspire les ballons derrière, Kristian Arnstad les distribue une fois nettoyés, Murillo et Amuzu prennent l'espace sur les flancs.

© photonews

Francis Amuzu, auteur d'un triplé retentissant au Bosuil, reste sur sa lancée. Après avoir déposé Seck, il place cependant à côté (10e). Le même Seck se fera ensuite avoir par Joshua Zirkzee, dans le rectangle, et ira à la faute. Sergio Gomez, tranquillement, transforme le penalty (15e, 1-0). Le Sporting est dans un fauteuil, s'amuse ; Arnstad, toujours à la baguette, talonne vers Murillo, Amuzu enroule au-dessus (37e). Mais ce n'est que partie remise pour "Ciske" : encore décalé par Zirkzee, il ne se fait cette fois pas prier et trompe Jean Butez dans un angle qui aurait dû être mieux fermé (2-0, 44e). Le break est fait. 

Un peu de stress 

La seconde période ne reprendra pas sur le même rythme, mais sur la même tendance : Anderlecht se promène, l'Antwerp ne trouve absolument pas ses marques. Nainggolan envoie une frappe des kilomètres au-dessus (47e), tandis que Hoedt force Butez à se détendre sur un coup-franc très dangereux (49e). À l'heure de jeu, Verschaeren entre et le Lotto Park se réjouit de le voir évoluer aux côtés d'Arnstad et Kana pour un trio made in Neerpede. Les combinaisons restent fluides, mais à part un centre dangereux de Murillo (74e), rien à se mettre sous la dent. C'est même... l'Antwerp qui va se rebiffer. Koji Miyoshi, de loin le meilleur anversois sur la pelouse, pense faire 2-1 avec opportunisme mais Samatta, qui avait alerté Van Crombrugge juste avant, est signalé hors-jeu par la VAR (78e). 

Kana Marco
© photonews

Contrairement à dimanche, il y aura toutefois un peu de suspens en fin de rencontre. Un corner bien donné par Miyoshi, toujours lui, ira trouver Abdoulaye Seck qui profite d'une catastrophique sortie de Van Crombrugge pour placer sa tête (84e, 2-1). L'Antwerp se prend un peu à y croire, le public s'agace un peu. Mais ce Great Old est décidément bien impuissant dans ces Playoffs, et ne parviendra pas à emballer la fin de match. Score final : 2-1, et classement final, quatrième pour l'Antwerp. Du côté du RSCA, on peut toujours rêver, qui sait, de la deuxième place... 

Corrigeer
Une erreur dans l'article ci-dessus? Annoncez le ici!

Recevez les articles de votre équipe préférée par mail

Plus d'infos

Plus d'infos