Interview Soufiane El Banouhi : "Une saison très frustrante"

Alexandre Fiammetti
Alexandre Fiammetti
| 0 réaction
Soufiane El Banouhi : "Une saison très frustrante"
Photo: © photonews

Le back droit avait rejoint les Orange et Noir en provenance de Lommel durant l'été 2020. Après deux saisons passées en Flandre Occidentale, il arrive en fin de contrat chez les pensionnaires du Van de Wiele Stadion.

Après une première saison réussie à Deinze, Soufiane El Banouhi reste sur sa faim concernant son deuxième exercice chez le quatrième de D1B où il n'a disputé  seulement que six rencontres toutes compétitions confondues. "Du gâchis ! C'est dur surtout après la saison dernière qui fut bonne. De plus, selon mes coéquipiers, je méritais d'être titulaire. Mais durant la préparation du dernier exercice, l'entraîneur a décidé d'effectuer une réorganisation tactique et de placer un joueur offensif à mon poste. J'ai donc débuté sur le banc puis le Covid-19 et l'hospitalisation de ma femme ont ralenti mon retour dans l'équipe. J'ai su saisir ma chance ensuite contre le Club de Bruges en Coupe et Westerlo en championnat. Mais après la défaite à Mouscron, le coach a décidé de changer à nouveau ses plans", nous confie le défenseur. 

Après le 12 décembre, le joueur âgé de 29 ans n'a plus jamais été repris dans le groupe de Wim De Decker. "Durant le mois de janvier, un nouveau back droit (Robbe Quirynen ndlr) a rejoint le club et nous étions donc quatre pour un poste. Je n'étais plus considéré comme un joueur et je n'étais plus repris sur la feuille de match. À la fin, j'ai eu une bonne discussion avec De Decker et il a reconnu qu'il avait été très dur avec moi. Une saison très frustrante au final car j'aurais aimé recevoir plus de considération", souligne celui qui compte plus de 200 matchs en D1B à son compteur. 

En fin de contrat du côté de Deinze, l'ancien joueur de l'Union et du RWDM va se mettre à la recherche d'un nouveau défi. "Des clubs sont déjà venus aux nouvelles. J'attends encore car je veux bien choisir ma prochaine formation. Descendre d'un échelon ? Pourquoi pas ! Il y a des bons projets en Nationale 1 et je ne ferme aucune porte", conclut Soufiane El Banouhi

Corrigeer
Une erreur dans l'article ci-dessus? Annoncez le ici!

Recevez les articles de votre équipe préférée par mail

Plus d'infos

Plus d'infos