La FIFA ouvre une enquête à la suite de chants homophobes de la part des supporters équatoriens

La FIFA ouvre une enquête à la suite de chants homophobes de la part des supporters équatoriens

Cela s'est déroulé lors du match d'ouverture face au Qatar.

La commission de discipline de la fédération mondiale de football (FIFA) a ouvert mercredi une enquête sur de possibles chants homophobes proférés par des supporters équatoriens lors du match d'ouverture de la Coupe du monde entre l'Équateur et le Qatar, pays hôte. Les Sud-Américains ont remporté le match 2-0 dimanche. 

Pendant le match, certains de leurs supporters auraient repris des chants homophobes contre le Chili. Ce pays a contesté la qualification de l'Équateur pour la Coupe du monde. Le Chili a porté plainte auprès de la Fédération mondiale de football parce que l'Équateur a joué avec Byron Castillo lors des qualifications pour la Coupe du monde. Selon les Chiliens, il n'avait pas le droit de jouer, car il était né en Colombie. 

Après de nombreuses actions en justice, l'affaire a abouti devant le Tribunal sportif international TAS, qui a décidé que l'Équateur était effectivement autorisé à participer à la Coupe du monde, mais qu'il recevrait une pénalité de points et paierait une amende au début des prochaines qualifications pour la Coupe du monde. Finalement, Castillo n'a pas été inclus dans la sélection de l'Équateur pour la Coupe du monde afin d'éviter de nouveaux litiges.

Corrigeer
Une erreur dans l'article ci-dessus? Annoncez le ici!

Walfoot.be

Plus de 7845 fans de football se sont déjà inscrits!

Avec la newsletter de Walfoot, vous recevez quotidiennement toutes les dernières news foot concernant vos équipes, compétitions et joueurs favoris, dans votre boîte mail.

Inscrivez-vous maintenant à la newsletter de Walfoot

Plus de news

Plus de news