Un ex-grand espoir portugais rentre en douce au pays

par Olivier Baute
Date
0 réaction

A l'âge de 16 ans, Toni Silva était courtisé par certains des plus prestigieux clubs du continent. Sept ans plus tard, il vient de trouver refuge à Madeira.

Un talent précoce qui n'a malheureusement pas confirmé les espoirs placés en lui. En 2009, c'est Chelsea qui embauche cet attaquant prometteur évoluant dans l'équipe junior de Benfica. Deux ans plus tard, Toni Silva est piqué par Liverpool qui lui offre un premier contrat pro deux ans plus tard. L'ailier ne parviendra pas à se faire une place à Anfield et est prêté à Nothampton. En 2012, Barnsley pense faire une affaire en obtenant Silva gratuitement, mais le joueur se blesse rapidement et repasse par la case location, cette fois à Dagenham en League Two. 

Barnsley ne prolongera pas l'aventure et Toni Silva se retrouve sans club à l'aube de la saison 2013. Quatre mois plus tard, après un test réussi, l'ailier trouve refuge au CSKA Sofia. Un bon choix puisque Silva inscrit son quota de buts, est désigné comme le meilleur ailier du championnat et prolonge d'une saison. Toutefois, des soucis avec une frange des supporters du club bulgare mettront un terme à cette belle aventure et c'est en août de cette année que Silva signera en faveur du club turc de Sanliurfaspor.

Malgré deux buts en sept rencontres disputées, l'histoire a rapidement pris fin entre les deux parties et Silva a été libéré de son contrat la semaine dernière. L'Union Madeira de Norton de Matos (ex-joueur du Standard) vient d'en profiter en offrant un contrat à l'ancien espoir du football portugais qui aura pour mission d'aider le club de l'archipel à assurer son maintien parmi l'élite portugaise.



Commentaires 0 réaction



AddToAny
Il n'a pas encore de réactions