Le Brussels touche le fond
Dirk Diederich
| 0 réaction
Le Brussels touche le fond
Photo: © SC

Le FC Brussels a enregistré sa quatrième défaite d'affilée contre l'Eendracht Alost (0-2). Le club de Johan Vermeersch signe ainsi un calamiteux 4/21 qui le relègue dans la cave de la D2.

Michel De Wolf avait opté pour un onze résolument offensif. Tambwe, Siani et Onwuekelu venaient meubler son secteur offensif. Et effectivement, le Brussels a dominé son adversaire quasiment 90 minutes durant comme pour mieux illustrer par l'absurde son inefficacité devant les buts.

Tantôt les Bruxellois pèchèrent lors de la dernière passe, tantôt les Siani et Onwuekelu manquèrent de lucidité devant le gardien alostois.

Alost procédait par contre-attaque, sans trop de brio, mais patiemment, sans s'énerver. Et à la 65 ème minute de jeu Ewen Verheyden (ex-Brussels) fut accroché légèrement dans le rectangle. L'arbitre cependant n'hésita pas et accorda le penalty aux visités que Filipovic transforma (0-1).

Le Brussels ne se laissa pas abattre et repartit de l'avant. Un tir de Renson, un effort individuel de Aoulad, un essai de Tambwe n'eurent guère de résultat. Alost faisait le gros dos et repartait le plus souvent en contre et à la 85 ème minute de jeu, Podevijn fut à son tour accroché dans les 16 mètres. Monsieur Geldhof accorda dès lors un second penalty aux Oignons. Filipovic ne se fit pas prier pour tuer le match (0-2).

Ewen Verheyden manqua encore le 0-3 dans les arrêts de jeu. Mais la défaite du Brussels était de toute manière actée. Les heures de Michel De Wolf à la tête de l'équipe du stade Edmond Machtens sont désormais comptées.

Corrigeer
Une erreur dans l'article ci-dessus? Annoncez le ici!

Recevez les articles de votre équipe préférée par mail

Plus d'infos

Plus d'infos