Philippe Crespin: "Nous sommes attendus à Huy? Oui, comme partout!"
Julien Denoël
| 0 réaction
Philippe Crespin: "Nous sommes attendus à Huy? Oui, comme partout!"
Photo: © SC

Pièce-maîtresse du dispositif de Christophe Kinet à Tilleur, Philippe Crespin s'est livré sur la superbe saison de son club mais aussi de la sienne.

Par Daniel Renard

Tomislaw Ivic, lorsqu’il entraînait le Standard disait ceci à propos de Didier Ernst : « Lui, qu’il ait été bon ou mauvais, lorsqu’il sort du terrain, je m’incline toujours devant lui. Car je sais qu’il a mouillé son maillot, qu’il a tout donné. »

On peut en dire exactement de même à propos de Philippe Crespin. Comme chacun il a des bons jours et des moins bons.  Par contre, personne ne pourra jamais lui reprocher d’économiser ses efforts. "Phil", c’est le pirate du RFC Tilleur. Toujours à l’abordage. Toujours le couteau entre les dents. Toujours au bout de son engagement.

J’ai fait des progrès concernant mon impétuosité - Philippe Crespin

« Maintenant, j’ai fait des progrès concernant mon impétuosité », dit-il le sourire aux lèvres. « Je suis plus mesuré. Plus réfléchi dans mes actions. »

Philippe Crespin, nouvellement papa, rappelons-le, est surtout un défenseur de premier plan. Capable d’évoluer avec succès dans l’axe, il s’est offert un costume sur mesure en prenant possession du flanc gauche. Il y livre des productions de grande valeur, même si…

 « J’ai toujours tendance, en repensant au match, à retenir ce qui n’a pas bien fonctionné. Je suis ainsi. Je vois davantage mes mauvaises passes que mes bonnes actions. » Il a tort ! Sa balance penche largement du côté positif. Dimanche (14 heures 30) à Huy il sera une fois encore un maillon fort de cet ensemble qui déborde d’envie.

« Avec notre 30 sur 30, nous avons enclenché une spirale ultra positive » analyse notre « Pirate ». « Personne n’a envie de s’arrêter là. Nous voulons continuer à gagner. Tous dans le club, dirigeants, supporters, joueurs, entraineurs nous poussent vers la victoire. C’est un sentiment très grisant. »

J’ai toujours tendance, en repensant au match, à retenir ce qui n’a pas bien fonctionné

Un sentiment qui contraste singulièrement avec ceux que nous avons connu la saison dernière. « La venue de nouveaux joueurs, dotés d’une mentalité de gagneurs et de travailleurs nous a donné un coup de fouet », relate Phil. « Ils nous ont obligé, nous les anciens à nous remettre immédiatement en question sans gamberger. Ceci explique que nous soyons immédiatement bien entrés dans le bain. »

A propos du prochain déplacement à Huy, Philippe Crespin fait montre d’une grande sagesse : « Un match comme les autres. On nous prédit une chaude réception ? Oui, comme c’est le cas partout où nous nous présentons. Nous avons l’habitude. Toutes les équipes de P1 nous considèrent comme l’équipe à battre. Rien ne va changer à cet égard. Par contre, si nous gagnons, là, je crois que nous prendrons une avance déterminante sur le troisième classé. Clairement, nous sommes respectueux de l’adversaire, mais sereins et très déterminés. »

C’est très bien ainsi.

Corrigeer
Une erreur dans l'article ci-dessus? Annoncez le ici!

Recevez les articles de votre équipe préférée par mail

Plus d'infos

Plus d'infos