Radja de retour, la surprise Januzaj, Praet dans l'attente : analyse de la sélection de Martinez
Florian Holsbeek
Florian Holsbeek
| 0 réaction

Les enseignements de la sélection de Roberto Martinez

Radja de retour, la surprise Januzaj, Praet dans l'attente : analyse de la sélection de Martinez
Photo: © photonews

Certains l'espéraient, d'autres n'y croyaient plus et tout le monde a réagi : Roberto Martinez a sélectionné Radja Nainggolan, mais aussi Adnan Januzaj et Laurent Depoitre. Trois autres postulants sont aussi proches de la sélection.

Pour affronter le Mexique et le Japon, Roberto Martinez devait faire avec des absents : Toby Alderweireld et Yannick Carrasco sont blessés et du coup, trois joueurs ont été appelés pour grossir les rangs de la sélection. Et parmi ces trois joueurs, il y a celui que tout le monde attendait : Radja Nainggolan. Le milieu de terrain de la Roma, que tout le monde réclamait, est donc de retour dans la sélection. « J’ai toujours dit que je prenais la meilleure sélection possible et c’est ce que j’ai encore fait ». Même s’il affirme qu’il a vu Radja en vrai lors de son match contre Chelsea, difficile de croire que l’Espagnol n’a pas cédé à la demande populaire. Nainggolan n’a pas changé son jeu en deux mois et est toujours le même. Nous ne sommes donc pas loin de la sélection « politique ».

Martinez surprend en sélectionant Adnan Januzaj

Adnan Januzaj et Laurent Depoitre sont les deux vraies surprises de cette sélection. Laurent Depoitre semble renaître en Angleterre et il redevient un titulaire, mais de là à le sélectionner il y avait un pas que personne n’avait osé franchir. Il est fort à parier que Martinez a comme plan de faire tourner ses attaquants lors des deux rencontres amicales. Peut-on imaginer voir les quatre points jouer 45 minutes ? C’est probable. Pour Januzaj, la surprise est vraiment totale, car même si l’ancien joueur de Manchester United est pétri de talent, il alterne parfois le chaud et le froid dans son club de la Real Sociedad. Il devra saisis sa chance si elle se présente lors de ces deux matches.

Praet, Castagne et Denayer

Dans les listes, on cherche souvent le nom des joueurs qui auraient pu être rappelés. Maos lors de la conférence de presse, Roberto Martinez a facilité le travail de tout le monde : « Dennis Praet, Timothy Castagne et Jason Denayer étaient aussi très proches de la sélection ». Pour ces trois joueurs, le travail doit donc encore se faire mais avec un tel noyau élargi, ils ont de moins en moins de chance de passer l’été en Russie en juin prochain.

Corrigeer
Une erreur dans l'article ci-dessus? Annoncez le ici!

Recevez les articles de votre équipe préférée par mail

Plus d'infos

Plus d'infos