Indigestion pour Anderlecht
Hermès Van Damme depuis Genk
| 1 réaction

Anderlecht s'incline face à une séduisante équipe de Genk

Indigestion pour Anderlecht

Anderlecht n'a apparemment pas digéré sa défaite face au Standard. Les Mauves se sont inclinés face à de séduisants Limbourgeois ce samedi soir à la Luminus Arena. Gand peut reprendre la deuxième place en cas de victoire dimanche à Charleroi.

Hein Vanhaezebrouck avait entretenu le mystère en conférence de presse, mais on se doutait bien que tout le monde serait prêt. Teo, Kums et Markovic sont là et Anderlecht se présente avec la même équipe que contre Bruges la semaine dernière. Du côté de Genk, le principal changement se trouve en attaque où Karelis remplace Samatta. 

Pas de round d'observation dans cette partie, Nastic joue rapidement un coup franc sur la gauche, centre, Sels veut encore une fois prendre la balle avec les pieds et la loupe, Ndongala n'a plus qu'à conclure dans le goal vide, 1-0 pour Genk (2e).

Les limbourgeois poussent dans ce premier quart d'heure vont être tout proches de doubler la mise, mais Karelis manque le centre de Ndongala d'un cheveu. Dans la foulée, Maehle manque une passe en défense, Trebel en profite et lance Markovic qui s'en va tromper Vukovic d'une belle frappe dans la lucarne opposée, 1-1 (20e)

Ce but permet aux Anderlechtois de reprendre du poil de la bête mais ils n'arrivent pas à trouver de solution arrivés aux abords du rectangle. Genk, de son côté, combine toujours aussi bien avec souvent Malinovskyi à la baguette. Trossard a l'occasion de redonner l'avantage à son équipe après une belle talonnade de Ndongala dans la surface, mais Sels plonge dans ses pieds. 

Sur un coup franc à l'entrée de la surface, Malinovskyi va trouver le poteau gauche de Sels d'une belle frappe. L'arbitre met fin à une belle première mi-temps entre deux équipes très joueuses. 

La deuxième période commence sur les chapeaux de roues. Genk joue juste et rapidement dans le dos du jeune Saelemaekers. Trossard part une première fois dans son dos, mais sa dernière passe vers Karelis n'est pas bonne. Malinovskyi déboule ensuite de la droite vers la gauche pour effectuer un beau une-deux avant de frapper, ça passe au-dessus. 

Et la troisième est la bonne. Pozuelo trouve magnifiquement Karelis dans la surface, il remet à Trossard qui n'a plus qu'à conclure, 2-1 (59e). 

Le VAR va encore faire parler de lui

Anderlecht réagit sur un coup franc à peu près  pareil que celui contre Bruges, mais la tête de Teo n'est pas cadrée. Suite à un centre venu de la gauche dans la surface du Sporting, Dendoncker semble pousser Colley, l'arbitre siffle penalty. Mais il va ensuite consulter le VAR et son petit écran pour prendre sa décision tout seul. Monsieur Dierick décide finalement de revenir sur sa décision et annule le penalty. 

Anderlecht pousse en fin de match. Bruno a une occasion en or d'égaliser de la tête, mais Vukovic repousse. 

Finalement, les Mauves s'inclinent donc pour la deuxième fois de suite (2-1) et pourraient perdre leur deuxième place si Gand gagne à Charleroi dimanche soir. De son côté, Genk (30 points) se replace et revient à une unité du Standard (31 points) qui affronte Bruges dimanche. La fin de ces playoffs risque d'être palpitante jusqu'au bout !

Recevez les articles de votre équipe préférée par mail

Plus d'infos

Plus d'infos