Onyekuru : "Anderlecht m'a fait manquer la Coupe du monde pour que je puisse rester un an de plus"
Alexandre Fiammetti
Alexandre Fiammetti
| 0 réaction
Onyekuru : "Anderlecht m'a fait manquer la Coupe du monde pour que je puisse rester un an de plus"

Henry Onyekuru revient sur le manque de confiance de la part des Mauves à son égard.

Henry Onyekuru, lors d'un entretien avec nos confrères de Het Laatste Nieuws, revient sur le manque de confiance dont il a été victime. "J'étais en forme, mais je n'ai pas joué. Je ne reste donc pas avec Anderlecht." Hein Vanhaezebrouck l'a probablement choqué dans ces derniers propos.. "Il ne m'a pas parlé depuis des semaines", soupire le Nigérian. "Je sais ce qu'il m'a dit de moi. Grâce aux médias, j'ai dû apprendre que je n'étais pas prêt, pour ainsi dire. J'ai travaillé très dur ces derniers mois pour revenir. J'ai réussi. Ce n'était pas suffisant pour certains. "

Selon Vanhaezebrouck, Onyekuru était "trop léger dans les duels" pour jouer au plus haut niveau. C'était aussi évident dans ses deux matchs avec les espoirs. "Parce que j'ai raté le rythme", se défend Onyekuru. "Pas parce que j'étais anxieux. Pourquoi devrais-je? Le personnel médical d'Anderlecht m'a demandé de renforcer mon genou avec des exercices spécifiques pendant deux semaines après mon retour. J'ai fait trois d'entre eux. Et pourtant, je n'ai pas été autorisé à entrer. "

Onyekuru a une théorie. "Anderlecht savait que j'avais besoin de la Coupe du Monde pour obtenir un permis de travail pour jouer en Angleterre. En ne me faisant pas jouer, les chances que je rejoignes la Russie étaient nulles, et ainsi je ne pourrais pas rejoindre la Premier League. C'est peut-être ainsi qu'Anderlecht espère me garder un an de plus? Un raisonnement ridicule: je peux aller n'importe où."

Le Borussia Mönchengladbach porte un intérêt concret au joueur nigérian, tout comme le Besiktas. "C'est maintenant certain: je ne resterai pas à Anderlecht. Attention, au début je voulais signer. Seul l'entraîneur n'avait pas besoin de moi ces dernières semaines. Je vais quelque part où je reçois le respect. À l'étranger. " Malgré cela, Onyekuru ne regrette pas son passage au RSCA, où il a marqué neuf fois. "J'ai participé au top du football belge, j'ai fait quelques minutes en Champions League et j'ai eu de bons contacts avec les fans, les joueurs et le staff. Malheureusement, tout a changé quand René Weiler est parti ... "

Corrigeer
Une erreur dans l'article ci-dessus? Annoncez le ici!

Recevez les articles de votre équipe préférée par mail

Plus d'infos

Plus d'infos