Des nouvelles du plus belge des entraineurs français
Chafik Ouassal
| 0 réaction
Des nouvelles du plus belge des entraineurs français
Photo: © SC

Albert Cartier aura passé sept saisons au total dans notre pays, avec des passages à La Louvière, au FC Brussels, à Mons, à Tubize puis à Eupen. Que devient-il aujourd'hui ?

Cartier est de retour en France, et à la tête du GFC Ajaccio en Ligue 2 depuis la saison dernière.

Après avoir assuré le maintien au terme de sa première saison sur l'Ile de Beauté (16e sur 20), le club est présenté comme une des surprises de la saison à venir, au vu de son recrutement de qualité. Mais Albert Cartier préfère calmer les choses et précise que le maintien sera le premier objectif.

C'est pour Maligue2 que l'ancien coach du FC Brussels s'est exprimé sur plusieurs sujets.

-Son effectif actuel : "On enchaine les matchs de façon assez régulière et arrivons à la période d’affutage avant la compétition. On essaye de mettre en place notre identité de jeu. Il y a quand même huit nouveaux joueurs qu’il a fallu intégrer. L’état d’esprit et la mentalité de travail sont, pour le moment, intéressantes. Mais on jugera notre groupe dans la compétition. Il y a des choses intéressantes dans le travail, maintenant on est toujours dans la recherche d’améliorer ce qu’on est capable de faire."

-La décision de reprendre le 14 juin : "Je trouve qu’un mois de repos, c’est largement suffisant. Au-dessus d’un mois, ça devient compliqué pour les joueurs de remettre en route la machine. On a repris par des tests physiques et médicaux pendant trois jours parce qu’il était important qu’on en soit débarrassé après pendant la préparation. Il faut savoir que les déplacements à Ajaccio ne sont pas faciles l’été. L’accès au centre-ville ou aux centres médicaux sont parfois compliqués. Vous pouvez mettre 30 minutes, comme vous pouvez mettre 1h30."

-Le mercato très actif : "On avait déjà une idée assez précise des profils que l’on voulait. On a ensuite déterminé des joueurs qui pouvaient rentrer dans ces profils-là. Dès la fin de la saison, on a engagé des contacts avec les personnes. Et l’intérêt était réciproque donc ça s’est fait assez rapidement."

-La situation de Gautier Lloris, le frère du nouveau champion du monde : "Il devrait normalement nous rejoindre à l’issue de son stage avec l’OGC Nice. On est en contacts réguliers avec la direction du club et avec Gautier. On avait décidé ensemble d’attendre la fin de ce stage de l’OGC Nice pour que tout le monde prenne une décision sur l’éventualité d’un prêt. On est intéressé par Gautier parce que c’est un garçon que l’on connaît très bien. On lui a trouvé des qualités intéressantes par rapport à la Ligue 2. Je pense qu’il serait opportun pour lui de faire une saison complète en Ligue 2."

Corrigeer
Une erreur dans l'article ci-dessus? Annoncez le ici!

Recevez les articles de votre équipe préférée par mail

Plus d'infos

Plus d'infos