Denis Odoi : "Passer de Lokeren à la Premier League en trois ans, c'est dingue !"

Alexandre Fiammetti
Alexandre Fiammetti
| 0 réaction
Denis Odoi : "Passer de Lokeren à la Premier League en trois ans, c'est dingue !"
Photo: © photonews

L'ancien Trudonnaire s'est imposé comme titulaire en Premier League avec Fulham. Le défenseur espère retrouver un jour les Diables Rouges.

Lors d'un entretien avec nos confrères de la DH, Denis Odoi s'est confié sur son évolution et l'équipe nationale. Il n'y a pas encore si longtemps, le Louvaniste jouait en Jupiler Pro League. "Je m’en rendrai compte plus tard. Là, je vis le moment. C’est clair que passer d’une saison difficile avec Lokeren à la Premier League en trois ans, c’est dingue mais je n’oublie pas que je suis venu ici en D2 et parce que j’avais envie de jouer et faire mon maximum."

L'ancien joueur d'Anderlecht, après être monté avec les Cottagers en Premier League, semble être à l'apogée de sa carrière. "J’étais aussi très fort ma deuxième année à Lokeren quand j’avais 25 ans. Je me sentais bien. Le niveau est tellement différent ici que j’ai du mal à juger. Peut-être que si je reviens en Belgique, je me dirai que c’est trop facile. (rires) Sans être arrogant, hein."

"C’est juste que c’est dur de comparer. Je suis toutefois toujours au top physiquement. Lors des tests physiques je suis dans le top 3 de l’équipe. J’ai encore une grosse détente et beaucoup d’explosivité. En fait, je suis complet physiquement même si quand j’ai les chevilles ou les genoux tout raides, je me dis Denis, t’as plus 24 ans", explique le joueur âgé de 30 ans.

Un retour en équipe nationale ? L'idée trotte dans la tête du défenseur. "Pourquoi pas, mais on a quand même des défenseurs de haut niveau. Kompany, Alderweireld, Vertonghen, c’est du costaud. Puis, il y a Denayer à Lyon, Kabasele à Watford et Boyata au Celtic. Je ne connais pas le vrai niveau du Celtic mais un équipier m’a dit que l’Écosse n’était pas une grande compétition. Après, Boyata a montré au mondial qu’il avait le niveau. Fulham voulait l’acheter mais ça ne s’est pas fait. Tant mieux pour moi au final."

Roberto Martinez a-t-il contacté le Belge du Craven Cottage ? "Non. C’est dommage. Je ne joue pas pour me montrer pour les Diables. Je fais le boulot pour moi, pour mon club. Et puis si ça vient je suis fier. Il n’est jamais venu quand j’étais en Championship. C’est dommage car selon moi, c’est plus intense que la Pro League. Si Anderlecht y jouait, je ne sais pas s’il serait à chaque fois candidat au titre", a conclu Denis Odoi.

Plus d'infos

Plus d'infos