Interview Thomas Foket se plait à Reims : "Mes problèmes de coeur? Je n'y pense plus"
Johan Walckiers
Johan Walckiers
| 0 réaction

Thomas Foket a pris un nouveau départ à Reims

Thomas Foket se plait à Reims : "Mes problèmes de coeur? Je n'y pense plus"
Photo: © photonews

Il n'a que 24 ans, mais le latéral droit a déjà connu de nombreux épisodes dans sa carrière. S'il n'a pas retrouvé le noyau des Diables ce mois de mars, l'ancien gantois preste bien en Ligue 1 avec Reims, où il enchaîne les titularisations avec Bjorn Engels.

Planifier cette interview avec le défenseur de Reims ne fut pas des plus faciles. "La semaine prochaine pas de soucis, mais cette semaine on veut se concentrer sur le match contre Nantes", nous avait répondu le responsable presse du club. Cela veut "Super professionnel", nous confirme-t-il. "J'étais pratiquement choqué au début. Je ne connaissais pas super bien le championnat, mais ici tout est réglé au niveau de l'organisation, des infrastructures, ..."

Après votre victoire contre Nantes, vous êtes sixièmes. Une qualification européenne est possible.

"Oui, mais c'est inattendu. Quand j'ai signé, le but était de se maintenir. C'est la priorité pour beaucoup d'équipes ici. Se qualifier ne sera pas évident, car on a encore un programme corsé. Terminer dans le Top 10 serait déjà une belle chose, car il ne sera pas aisé de rester sixième."

Vous semblez très bien à Reims, et heureux de votre choix.

"Je voulais quelque chose de nouveau: une nouvelle ambiance, une nouvelle compétition et passer un palier. Mais le plus important était que je puisse jouer et ici, tout est réuni. Je n'ai pratiquement manqué aucun match."

A propos de tes problèmes de coeur, est-ce que tout cela est derrière toi?

"Ce transfert était un nouveau départ pour moi. C'est pratiquement derrière moi maintenant. Je n'y pense pratiquement plus. Ça me semble très loin, comme si ça faisait plusieurs années, alors que ça ne fait qu'une grosse année seulement. Je l'ai pris comme une blessure et c'est passé. A Reims j'ai pu repartir d'une page blanche." 

Déçu de ne pas avoir été repris avec les Diables?

"Je ne m'en suis jamais tracassé. Quand j'ai été repris, je ne m'y attendais pas. Quand tu es en bonne forme, ça vient de lui-même. Je comprends que le coach préfère conserver son groupe. Ce n'est pas évident de l'intégrer. La concurrence est grande et je ne vais jamais discuter de ne pas être repris. Le plus important pour moi est d'être à mon top et la suite viendra par après."

Avec Bjorn Engels, vous n'avez pas pensé à une place dans ce groupe?

"Si on regarde la sélection, on ne peut pas dire que quelqu'un ne mérite pas sa sélection. Des choix sont faits. On doit rester concentrés sur notre job."

En parlant de Bjorn, sa présence t'a rendu ton intégration plus facile? 

"Oui c'est le cas. Sur le terrain aussi nous sommes ensemble et on s'entend bien."

Rêverais-tu d'un départ en Premier League pour rejoindre les autres Diables?

"Je ne suis pas un rêveur. Je pense surtout à me sentir bien dans un club et y jouer, comme à Reims. Puis il y a ici des matches contre Marseille, Lyon et le PSG, avec leurs stars. Je suis déjà content d'être un joueur de D1, on verra par la suite."

Corrigeer
Une erreur dans l'article ci-dessus? Annoncez le ici!

Plus d'infos

Plus d'infos