La semaine folle de Divock Origi, héros de Liverpool

Florent Malice
Florent Malice
| 0 réaction
La semaine folle de Divock Origi, héros de Liverpool
Photo: © photonews

En quelques jours, Divock Origi a mis Liverpool à ses pieds.

Et dire qu'il y a quelques mois de cela, on se demandait où évoluerait Divock Origi la saison prochain et si Jürgen Klopp n'aurait pas mieux fait de le laisser partir pour qu'il obtienne du temps de jeu ailleurs. Certes, son but dans le derby de la Mersey pour offrir la victoire aux Reds avait déjà fait exploser son capital sympathie, déjà assez élevé de par son sens du travail et sa modestie. Mais cette semaine a vu Origi devenir un vrai héros. 

Le but... du titre ? 

Tout a commencé ce week-end : comme souvent, Divock Origi est sur le banc lors du déplacement à Newcastle. Sa dernière titularisation en championnat date déjà de début mars. Mais contrairement aux quatre rencontres précédentes, Origi monte au jeu... et fait la différence. Il inscrit le 2-3 à la 86e et permet à Liverpool d'encore rêver au titre. 

Manchester City reste devant Liverpool pour un petit point, grâce au but... d'un autre Belge : Vincent Kompany, face à Leicester City. La course au titre en Angleterre a donc un accent noir-jaune-rouge. Mais si le week-end prochain, les Citizens venaient à trébucher à Brighton et Liverpool à l'emporter contre Wolverhampton, le but inscrit par Origi aura été, au moins en partie, le but du titre. 

L'improbable héros 

Si ce seul fait aurait déjà permis à Divock de changer de statut à Anfield, ce qu'il a réalisé hier le fait carrément changer de dimension : titularisé suite aux absences de Mohamed Salah et Roberto Firmino, il sort une prestation d'homme du match et inscrit deux buts qui portent Liverpool en finale de la Ligue des Champions. 

Origi semblait étonnamment calme après son exploit ; pourtant, sa carrière a peut-être pris un tournant en quelques jours. Si Klopp risque, bien injustement, de le remettre sur le banc pour la finale, le Diable a rebattu les cartes concernant son avenir. Si Liverpool remporte la Ligue des Champions, ce sera en partie grâce à lui ; si Liverpool est champion également. Il y aurait de quoi lui dresser un autel...

Plus d'infos

Plus d'infos