Les Espoirs, déjà dos au mur, prennent une leçon d'efficacité polonaise
Florent Malice
Florent Malice depuis Reggio d'Emilie
| 0 réaction

Euro U21 : Les Diablotins battus par la Pologne et déjà dos au mur

Les Espoirs, déjà dos au mur, prennent une leçon d'efficacité polonaise

Les Espoirs ont manqué d'efficacité face à la Pologne et devront déjà réussir un exploit pour atteindre les demi-finales de l'Euro U21.

Alors que le pays-hôte ne joue qu'à 21h, c'est bien à la Belgique et à la Pologne que revient l'honneur d'ouvrir cet Euro 2019 (même si la cérémonie officielle n'aura lieu qu'avant Italie-Espagne, à Bologne). Un match déjà très important : les deux équipes font figure d'outsiders pour la seconde place et un bon résultat semble déjà un must. 

Les hommes de Johan Walem, favoris de ce match, le savent et prennent le jeu en mains : Siebe Schrijvers, aligné en 10, s'infiltre et combine intelligemment, poussant quelques journalistes le découvrant à se demander s'il s'agit d'un "nouveau frère Hazard". C'est pourtant une percée d'Isaac Mbenza qui finit par trouver Leya Iseka dans le rectangle (16e, 0-1). 

Schrijvers manquera ensuite le break après une belle action. Il le regrettera ; les actions polonaises, notamment via Michalak sur son flanc, malmènent la défense un peu expérimentale de Walem (Cobbaut est dans l'axe aux côtés de Faes) et c'est finalement Szymon Zurkowski, auquel on laisse trop d'espaces, qui en profite (26e, 1-1). Le match jusque là excellent des Espoirs belges perd en consistance et Dawid Kownacki, le buteur de Düsseldorf, manque de peu le 2-1 depuis le point de penalty, Jackers ayant la main ferme (40e). 

La seconde mi-temps commence sur les mêmes bases : sans idées dans les seize derniers mètres, Lukebakio - peu en vue - tentant même une simulation qui lui vaut un avertissement, les Diablotins ouvrent des boulevards aux Polonais en contre. Un corner obtenu permet au solide Krystian Bielik, de Charlton, de placer sa tête hors de portée de Jackers (2-1, 52e). Les "nombreux" supporters polonais (nettement plus que les Belges, qui sont environ une centaine, même si les 2500 spectateurs sont surtout italiens) peuvent exulter. 

Une fois aux commandes du match, la Pologne n'a évidemment aucune raison de prendre des risques et le peu de rythme mis par les Espoirs est d'autant plus dommageable que Schrijvers, encore, loupe le cadre à deux reprises. La montée du plus jeune joueur de la compétition, Yari Verschaeren, ne parvient pas à dynamiser le jeu et les Polonais donneront aux Diablotins une terrible leçon d'efficacité en faisant 3-1 à la 79e. 

Il faut dès lors espérer un petit miracle pour au moins prendre un point. Dion Cools, d'une belle élévation sur corner, permet aux Belges d'y croire (84e), mais la pression mise dans les derniers instants ne suffit pas : nos U21 s'inclinent face à l'adversaire le plus abordable de la poule A. Il faudra battre au moins un des deux "ogres" du groupe pour y croire ... 

Plus d'infos

Plus d'infos

Les plus populaires

Ligue Jupiler

Dernières réactions