Interview "A Haïti, on croit beaucoup en Frantzdy Pierrot"

Pierre Ghislain
Pierre Ghislain
| 0 réaction
"A Haïti, on croit beaucoup en Frantzdy Pierrot"
Photo: © photonews

Fort d'une très belle Gold Cup, au cours de laquelle il a aidé son équipe nationale à atteindre le dernier carré, Frantzdy Pierrot va rentrer à Mouscron avec le moral au zénit, même s'il devra récupérer des efforts fournis avec les Grenadiers avant d'être compétitif sous le maillot mouscronnois.

Double buteur lors de cette Gold Cup, Frantzdy Pierrot a confirmé tous les espoirs qu’on place en lui dans son pays. Car, comme nous le confie Childo Geffrard, journaliste pour le média local 100% sport Haïti-Tempo, l’attaquant hurlu est scruté de près dans son pays. "C’est le cas pour tous nos expatriés, mais Frantzdy évolue en plus dans un championnat compétitif, donc on prête encore plus attention à ses performances."

Il marque des points à chaque rassemblement.                                 

Childo Geffrard

Et depuis qu’il a rejoint l’Excel, Frantzdy Pierrot s’est aussi imposé comme un élément clé de la sélection des Grenadiers. "C’est le choix numéro 1 pour évoluer en attaque aux côtés de Duckens Nazon (qui appartient à Saint-Trond, ndlr). Depuis sa première titularisation, en septembre 2018, il marque des points à chaque rassemblement de l’équipe nationale."

Pierrot a d’ailleurs disputé la quasi-totalité des rencontres de Haïti en Gold Cup. Et ce sont ses qualités physiques qui font la différence. "Il est très costaud et très bon en déviation. C’est un point d’appui non-négligeable pour ceux qui évoluent à côté de lui, il peut aussi trouver la brèche pour conclure", insiste notre interlocuteur.

En concurrence avec Osabutey

Des qualités qui lui seront nécessaires pour confirmer avec l’Excel la saison prochaine. "Je crois que ses performances de la Gold Cup vont lui faire du bien et l’aider à se battre pour sa place à Mouscron », insiste Childo Geffrard. « Il lui faudra sans doute encore du temps et l’apprentissage pour s’imposer définitivement en Belgique, mais à Haïti on croit en lui et on est persuadé qu’il a toutes les qualités pour le faire." 

La deuxième saison de l’attaquant haïtien sera, en tout cas, décisive à Mouscron. Repoussé sur le banc par le retour de Taiwo Awoniyi en seconde partie de saison, alors qu’il commençait à faire ses preuves sur le front de l’attaque mouscronnoise, Frantzdy Pierrot devra cette fois faire avec la concurrence de Jonah Osabutey, arrivé en prêt en provenance du Werder Brême.

Recevez les articles de votre équipe préférée par mail

Plus d'infos

Plus d'infos