La farce continue : "Des dossiers incomplets, la CBAS va devoir rouvrir l'instruction"

Florent Malice
Florent Malice
| 0 réaction
La farce continue : "Des dossiers incomplets, la CBAS va devoir rouvrir l'instruction"

L'Opération Mains Propres, arrivée à son terme ? Loin de là. Après la décision de la CBAS de maintenir Malines et Beveren en D1A, voilà que le dossier pourrait être réouvert.

La défense de Thierry Steemans, l'ancien directeur financier du KV Malines, a demandé la réouverture de l'instruction du dossier concernant le matchfixing en fin de saison 2017-2018. D'après l'avocat de Steemans, le parquet fédéral aurait en effet tiré des conclusions basées sur un dossier incomplet. C'est ce que rapporte Het Nieuwsblad. 

Les droits de la défense auraient donc été bafoués, juge la défense. Certains éléments issus de l'interrogatoire de Steemans, évoquant des discussions WhatsApp entre les différents inculpés, n'ont pas été pris en compte "alors qu'ils sont essentiels" à la défense de l'accusé. 

Une affaire loin d'être close 

La CBAS n'a pas encore réagi, mais ces accusations sont sérieuses et pourraient bien prolonger le dossier. Rien qui puisse cependant menacer plus avant le début du championnat (sur ce plan, les réclamations du Beerschot sont plus importantes), Steemans étant jugé individuellement et séparément du dossier concernant le KV Malines

Cependant, si le fait que le dossier était incomplet est en effet confirmé, cela pourrait renforcer la position du KV Malines, qui se base également sur le fait que l'instruction a été réalisée à la hâte et via des erreurs de procédure. 

Recevez les articles de votre équipe préférée par mail

Plus d'infos

Plus d'infos