Storck n'y va pas par quatre chemins : "C'est encore pire qu'à Mouscron"
Malik Hadrich
Malik Hadrich
| 0 réaction

Bernd Storck n'y va pas par quatre chemins : "C'est encore pire qu'à Mouscron"

Storck n'y va pas par quatre chemins : "C'est encore pire qu'à Mouscron"
Photo: © photonews

Bernd Storck a repris du service au KSV Cercle Bruges. Sa mission est claire : maintenir le club en Jupiler Pro League. La saison dernière au Royal Excel Mouscron, son objectif était identique. Mais il a réussi au-delà des attentes.

Bernd Storck fait un dur constat lorsqu'il regarde son équipe au Cercle de Bruges : "Elle est talentueuse, mais très jeune et inexpérimentée, c’est encore pire qu’à Mouscron où j’ai réalisé un miracle. Je dois en réaliser un deuxième maintenant."

Interviewé par La Dernière Heure / Les Sports, le T1 allemand est moins confiant que lorsqu'il a débarqué au Canonnier la saison dernière : "Oui car j’avais une équipe qui était prête plus tôt. Celle que j’ai maintenant n’est pas prête du tout. Je dois la faire progresser jusqu’à la trêve hivernale et espérer qu’elle sera au top de ses capacités après janvier. En attendant, il faudra survivre pour le moment et attaquer par la suite."

Ce qui laisse sous-entendre que le Cercle de Bruges sera très actif lors du mercato hivernal.  Mais les Brugeois devront frapper rapidement sur le marché.  Car s'ils attendent la fin de la période de transferts, il ne leur restera plus que six matchs pour renverser la situation.

Corrigeer
Une erreur dans l'article ci-dessus? Annoncez le ici!

Recevez les articles de votre équipe préférée par mail

Plus d'infos

Plus d'infos