De Boeck a prononcé un discours au président qui l'a limogé deux heures plus tard
Edouard Maréchal
| 0 réaction

Glen De Boeck a prononcé un discours devant son président juste avant son licenciement

De Boeck a prononcé un discours au président qui l'a limogé deux heures plus tard

Glen De Boeck a été licencié dimanche du Sporting Lokeren. Le président Louis De Vries s'est plié à la pression des supporters. Frappant, car De Vries est le manager de De Boeck depuis des années et ce dernier le voyait comme "deuxième père".

Deux heures avant son renvoi, De Boeck a prononcé un discours sur la présentation du livre de De Vries. "Nous avons commencé quelque chose ensemble en avril. Vous ne vouliez pas, je vous ai convaincu. Je suis heureux pour cela. Heureux que nous soyons ensemble", a-t-il déclaré.

"Mais maintenant, vous êtes dans une situation où vous devez associer émotion et raison. La réalité du football se lit sur un marquoir. Tout le monde le regarde. Quoi qu'il arrive, notre amitié ne disparaîtra jamais", a relayé HLN.

De Boeck a ensuite répondu sur Facebook: "Vous répondez à une invitation pour le livre de votre président, vous entrez et vous vous sentez: 'Il y a une mauvaise énergie ici'. Pourtant, vous avez le courage de parler. Et deux heures plus tard, vous êtes dehors. Si la folie peut vaincre l'esprit, c'est ce qui m'est arrivé aujourd'hui. "

Corrigeer
Une erreur dans l'article ci-dessus? Annoncez le ici!

Plus d'infos

Plus d'infos