Quand le classement du Ballon d'Or résume l'année pourrie du Real Madrid

Pierre Ghislain
Pierre Ghislain
| 0 réaction
Quand le classement du Ballon d'Or résume l'année pourrie du Real Madrid

Si le Real a retrouvé de sa superbe depuis quelques mois, les Merengue n'en ont pas moins vécu une année 2019 très compliquée.

Il faut d’ailleurs remonter à la 26e place du classement du Ballon d’Or 2019 pour trouver trace d’un joueur qui a disputé l’intégralité de l'année 2019 sous les couleurs du Real : c’est Karim Benzema. Devant lui, on retouve encore Eden Hazard, 13e, mais c’est surtout grâce à ses performances londoniennes que le capitaine des Diables a droit à sa place dans le top 15.

À peine croyable pour un club qui, grâce à ses stars, avait remporté les trois derniers Ballons d’Or: Cristiano Ronaldo en 2016 et 2017 et Luka Modric en 2018. Un club qui avait réussi à placer sept joueurs parmi les 30 premiers l’an dernier, comme Liverpool l’a fait cette saison.

Et cette disette qui s’explique évidemment par l’absence de trophées majeurs remportés par le Real à l’issue de la saison 2018-2019 : pas de Liga, pas de Coupe du Roi, pas de Ligue des Champions : ce n’était plus arrivé au Real depuis 2012.

Mais, même cette année-là, le Real (en partie aidé par l’Euro 2012 remporté par la Roja en Ukraine et en Pologne), avait placé plus de joueurs dans le classement du Ballon d’Or : Ronaldo (deuxième), Xabi Alonso (11e), Sergio Ramos (18e) et Karim Benzema (21e), ils étaient cinq. Cette année, ils ne sont que deux. C’est dire si le Real a vécu une année 2019 morose.

Corrigeer
Une erreur dans l'article ci-dessus? Annoncez le ici!

Recevez les articles de votre équipe préférée par mail

Plus d'infos

Plus d'infos