Accusé de corruption, le Président du PSG... corrompt la justice pour faire retirer la plainte
Redaction
| 0 réaction
Accusé de corruption, le Président du PSG... corrompt la justice pour faire retirer la plainte

Le Président du PSG, Nasser al-Khelaïfi, est également propriétaire du groupe BeIN Media. La justice suisse a inculpé l'homme d'affaire qatarien de corruption pour s'approprier les droits TV des Coupes du Monde 2026 et 2030.

Fâché et embarrassé, Nasser al-Khelaïfi a l'habitude de faire fi du droit international. Pour empêcher la justice de faire son travail, il aurait versé 950.000 euros pour classer l'affaire, selon une investigation menée par le journal britannique The Times.

Accusé de corruption active et passive, l'homme fort du PSG a décidé de régler l'affaire en l'aggravant. Accusé de corruption, il corrompt la FIFA. Subtil... Toujours selon le Times, cela aurait suffi pour convaincre la Fédération internationale de retirer sa plainte. Il faut dire qu'on est loin d'avoir les mains propres au sommet de la FIFA également. Dorénavant, la justice suisse ne jugera plus que Nasser al-Khelaïfi pour "instigation à la gestion déloyale". 

Corrigeer
Une erreur dans l'article ci-dessus? Annoncez le ici!

Recevez les articles de votre équipe préférée par mail

Plus d'infos

Plus d'infos