Virton encore récalé pour la licence D1A/D1B
Redaction
| 0 réaction

Les Virtonais à l'avenir incertain en D1B iront devant le CBAS

Virton encore récalé pour la licence D1A/D1B
Photo: © SC

L'Excelsior Virton n'a pas (encore ?) reçu la licence D1A/D1B pour la prochaine saison. Pire, il n'a pas non plus reçu celle de " club national amateur ". Il avait choisi d'interpeller le CBAS pour annuler la procédure des licences. Affaire à suivre.

Promu en D1B, l’Excelsior Virton a réalisé une saison 2019-2020 pour la moins exceptionnelle. Il a bagarré pour remporter les deux tranches sans parvenir à ses fins. Dans les coulisses, c’est autre chose. Entre la démission de l’entraîneur Dino Toppmöller, le retrait du directeur financier Vincent Olimar, celui en fin de saison du directeur opérationnel Frédéric Lamotte, le club avait remis le dossier licence D1A/D1B.

À l’instar de beaucoup de clubs, il ne l’avait pas reçu en première instance. Le dossier était incomplet selon Nils Van Brantegem. Ce dernier qui est le Manager des Licences au département homonyme de la Fédération a encore refusé d’accorder la licence D1A/D1B mais aussi, pire encore,  celle de « club national amateur » au club gaumais. Dans ce cas de figure, il ne pourrait évoluer qu’en D2 amateurs en 2020-2021. Invraisemblable.

Récemment, les dirigeants gaumais ont interpellé la Cour Belge d’Arbitrage pour le Sport (CBAS) pour «  l’annulation pure et simple de la procédure actuelle des licences dénonçant l’application discriminatoire du règlement. » La date de leur passage devant le CBAS n’est pas connue.  

Corrigeer
Une erreur dans l'article ci-dessus? Annoncez le ici!

Plus d'infos

Plus d'infos