Analyse Jude Bellingham, le prodige qui enchaîne 38 matchs par saison à seulement 16 ans
Antoine Arnould
| 0 réaction
Jude Bellingham, le prodige qui enchaîne 38 matchs par saison à seulement 16 ans

Ce week-end, on apprenait que Manchester United, rarement avare lorsqu'il s'agit de recruter, était en passe de signer Jude Bellingham. Le jeune prodige a tellement impressionné cette saison que la presse anglaise le compare souvent à un certain Steven Gerrard.

Valoir 12 millions d’euros à seulement 16 ans ?

Cela démontre, encore une fois, que les montants des chèques sortis par les (grands) clubs sont devenus délirants. Mais aussi et surtout, pour notre propos, que Jude Bellingham est certainement le joueur anglais de sa génération sur lequel le plus d’espoirs sont placés.

Pur produit de Birmingham City

Né dans les Midlands, Jude Bellingham a logiquement intégré le centre de formation de Birmingham City, situé à une vingtaine de kilomètres de sa ville natale. Quelques années plus tard, il a déjà battu un record historique du club. En effet, en début de saison, il est devenu le plus jeune joueur à porter la vareuse des Blues : 16 ans et 38 jours.

38 matchs (provisoirement) pour une saison remarquée

Son très jeune âge ne l’a pas empêché d’enchaîner les matchs. Et en Championship, ce n’est pas ça qui manque. Le 7 mars, Bellingham disputait son 35ème match de la saison, avec son club ! Outre un apport décisif dans l’entrejeu, le polyvalent médian a eu le temps de scorer quatre buts et de donner trois caviars à ses équipiers.

Capitaine des jeunes anglais dès son deuxième match

A ces statistiques qui témoignent d’une récupération et de capacités physiques déjà impressionnantes, il faut ajouter trois rencontres supplémentaires avec les U17 anglais. Ce qui porte son total de la saison, qui n’est pas encore terminée, à 38 rencontres officielles !

D’ailleurs, pour sa première rencontre internationale avec les U17, Bellingham a trouvé le chemin des filets. Le match suivant, contre les jeunes autrichiens, il portait le brassard de capitaine et inscrivait un nouveau but.

Le futur Steven Gerrard ?

La presse anglaise a souvent comparé le jeune Jude à Steven Gerrard. L’actuel coach des Rangers avait également débuté sa carrière très tôt (18 ans), et dans son club formateur (Liverpool). De plus, des similitudes apparaissent dans le style de jeu. Jude Bellingham n’est pas encore aussi solide dans les duels. Mais, il dispose d’autres compétences propres au jeu moderne : une extrême polyvalence (il a déjà évolué cette saison en 8, sur les flancs, en 10 et, un match durant, en pointe de l’attaque), et d’énormes qualités techniques.

Mais, cette modernité pourrait-elle mettre fin, aussi, à un aspect plus romantique du sport ? Là où Steven Gerrard est resté 17 saisons consécutives chez les Reds, Jude Bellingham est déjà envoyé dans tous les clubs après une saison à peine. En effet, Chelsea, le Bayern Munich et le Borussia Dortmund sont sur la liste d’attente. Mais, plus récemment, c’est à Manchester United que le jeune prodige est envoyé par The Sun.

Corrigeer
Une erreur dans l'article ci-dessus? Annoncez le ici!

Recevez les articles de votre équipe préférée par mail

Plus d'infos

Plus d'infos