BGL Ligue : Alessandro Fiorani explique sa prolongation et évoque la saison à venir

Florent Malice
Florent Malice
| 0 réaction
BGL Ligue :  Alessandro Fiorani explique sa prolongation et évoque la saison à venir
Photo: © photonews

Le joueur âgé de 31 ans a accepté de prolonger son bail d'un an. Il croit au projet de son club, qui a pourtant moins d'argent et voit les cadres quitter le navire.

Alessandro Fiorani s'est entretenu avec Le Quotidien concernant sa prolongation à la Jeunesse. "Oh, je me suis surtout posé la question sportive. Pour ce qui est du financier, on tombe toujours d’accord avec moi puisque j’ai un bon job à côté. Je n’ai donc posé qu’une question : où va-t-on avec tous ces départs de titulaires? Parce que tu peux te dire que le club va couler… Mais si tout le monde réagit comme ça et finit par partir… C’est un manque de respect et un manque d’honneur. Je refuse de laisser ce club couler, si on peut dire les choses comme ça", explique-t-il.

Le joueur a également fait part de son appréhension concernant la saison à venir. "Je dois être honnête, j’ai quand même un peu peur et je l’ai dit à mes dirigeants. L’équipe, au niveau qualitatif, c’était quand même déjà autre chose lors de ma première saison à la Frontière. Cela avait déjà légèrement baissé la saison passée et maintenant, on va carrément se retrouver avec beaucoup de jeunes joueurs… C’est un peu la même chose que j’avais déjà vécue à Käerjeng (NDLR : en 2015) et la qualité n’était pas extraordinaire à l’époque. Mais il y a bien un moment où il faut donner leur chance aux jeunes."

La Jeunesse jouera-t-elle le maintien ? "Non, le maintien, quand même pas ! Je nous vois bien au milieu de tableau, pour une 6e ou 7e place. Si on fait ce genre de classement, alors on aura fait une bonne saison, qui sera une base intéressante pour la suivante. Marcus Weiss a fait une super première impression. Il veut mettre l’accent sur le physique, ce qui nous manquait la saison passée. Cet effectif jeune, allié à une condition physique peut-être plus poussée que dans d’autres équipes, cela peut nous faire partir sur une bonne note. Pas pour jouer les places européennes, mais je suis confiant", a conclu Alessandro Fiorani.

Corrigeer
Une erreur dans l'article ci-dessus? Annoncez le ici!

Plus d'infos

Plus d'infos