ūüé• Dresde en plein cauchemar suite √† la reprise, un joueur craque √† l'interview

Florent Malice
Florent Malice
| 0 réaction
ūüé• Dresde en plein cauchemar suite √† la reprise, un joueur craque √† l'interview
Photo: © photonews

C'est l'une des images du week-end : Chris Löwe, défenseur du Dynamo Dresde, a craqué à l'interview après une défaite de son équipe.

Le Dynamo Dresde vit un véritable cauchemar : touché par le coronavirus (trois cas positifs), le groupe avait été placé en quarantaine et avait dû retarder son retour à la compétition. Alors que la fin de la quarantaine était proche, un quatrième joueur avait été testé positif, ainsi qu'un membre du staff, mais le club avait finalement pu reprendre le chemin des entraînements. 

Le retard accumulé, cependant, a forcé le club d'Allemagne de l'Est à enchaîner les rencontres : 7 matchs en 19 jours, soit des rencontres tous les 3 jours pour la lanterne rouge. Avec seulement une victoire depuis sa reprise le 31 mai, le club compte désormais 5 points de retard sur le premier non-relégable à deux journées de la fin et est virtuellement condamné. 

Les larmes de Chris Löwe 

De quoi mettre à rude épreuve les nerfs des joueurs et après la défaite contre le  Holstein Kiel, Chris Löwe, défenseur du Dynamo, a craqué : "Vous pensez vraiment que les dirigeants de la DFL s'en soucient ? Ils n'en ont rien à foutre, de ce qui se passe dans notre tête", lance Löwe à l'interview avec Sky Sports. 

"Ils sont assis dans leurs fauteuils à 5000 euros pièce et prennent ces décisions au-dessus de nous. Puis, nous devons gérer cette merde", ajoute le défenseur, les larmes aux yeux. "Est-ce que la même chose se serait passée avec le Bayern Munich ou le Borussia Dortmund ?". 

Corrigeer
Une erreur dans l'article ci-dessus? Annoncez le ici!

Plus d'infos

Plus d'infos