Les Espoirs en D1B font débat : les clubs veulent une compensation financière de la part de la D1A

Florent Malice
Florent Malice
| 0 réaction
Les Espoirs en D1B font débat : les clubs veulent une compensation financière de la part de la D1A
Photo: © photonews

Ce mardi, la Pro League s'est réunie et a notamment évoqué brièvement les futurs formats pour la D1B. Un problème qui est loin d'être réglé.

Quand le Club de Bruges a placé son équipe U23 en D1B, les voix se sont élevées contre cette décision (basée sur le critère sportif objectif de jeunes brugeois vainqueurs du championnat Espoirs), mais la Pro League temporisait : il s'agissait d'une mesure temporaire, prise en raison des nombreuses faillites en D1B, du maintien-surprise de Waasland-Beveren et de la double promotion d'OHL et du Beerschot. 

Une demi-saison plus tard, les choses se compliquent : la saison blanche en Amateurs risque de reporter l'expansion du format de la D1B, qui aurait pu passer à plus d'équipes et intégrer d'autres équipes Espoirs. La Nationale 1 est-elle bel et bien terminée, sans qu'aucune équipe ne puisse monter ? Si oui, sans montant et avec un seul descendant de D1A, voir de nouvelles équipes U23 gonfler les rangs de D1B est impossible - impensable d'aligner 10 équipes, dont trois U23, par exemple. Le déséquilibre serait trop grand. 

Les clubs de D1B veulent une compensation financière 

Autre problème : en cas d'intégration d'équipes Espoirs au championnat de D1B, les clubs qui composent celle-ci veulent que les clubs de D1A compensent financièrement ceux de la division inférieure. Chaque club souhaitant placer son équipe U23 en D1B devrait, si les demandes des clubs de D1B sont reçues, donner 1 million d'euros (à distribuer équitablement). 

Anderlecht, Genk et le Standard sont actuellement les équipes tenant la corde pour aligner leurs Espoirs en D1B ; d'autres clubs, comme La Gantoise, l'Antwerp ou Charleroi, espéraient quant à eux pouvoir placer leurs jeunes en Nationale 1 (en espérant alors que ceux-ci pourraient être promus en D1B). Mais dans ces conditions, accepteront-ils ? Les débats seront houleux dans les mois à venir. 

Corrigeer
Une erreur dans l'article ci-dessus? Annoncez le ici!

Plus d'infos

Plus d'infos