Inaki Williams, l'homme qui rentre anonymement dans l'histoire

Florian Holsbeek
Florian Holsbeek
| 0 réaction
Inaki Williams, l'homme qui rentre anonymement dans l'histoire

L'attaquant de Bilbao est en train de se rapprocher des livres des records, un peu dans l'indifférence générale.

180 rencontres de suite en Liga, sans jamais être blessé, sans jamais être suspendu, sans jamais être mis au repos par son coach, sans jamais avoir de méforme suffisante que pour se retrouver sur le petit banc sans monter au jeu. Autrement dit: depuis le 17 avril 2016 il a participé à toutes les rencontres de Bilbao.

Inaki Williams

Cette saison, il a déjà battu le record de Di Stefano (172 rencontres) et se rapproche de deux autres monstres sacrés: Luis Arconada (188) et Andoni Zubizarreta (184). Le record absolu? 202 rencontres de suite signé Juan Antonio Larrañaga, autre joueur basque. L'attaquant est en train de rentrer dans l'histoire.

Cependant, par rapport à ses illustres prédécesseurs, Inaki Williams n'est pas parti pour marquer l'histoire du football espagnol d'une autre façon que par sa présence sur le terrain. 66  buts en 278 rencontres, ce n'est pas énorme pour un avant-centre.  De plus, il n'a encore qu'une seule sélection avec l'Espagne, qui date de 2016, et à 26 ans il est temps pour lui de passer à la vitesse supérieure.

Encore sous contrat jusqu'en 2028, avec une clause libératoire de 135 millions d'Euros, Inaki Williams a la confiance de son club. Il est temps pour lui de battre d'autres records que ceux de présence.

Corrigeer
Une erreur dans l'article ci-dessus? Annoncez le ici!

Plus d'infos

Plus d'infos