Dix ans de frustration : enfin, Romelu Lukaku a brisé le signe indien
Florent Malice
Florent Malice
| 0 réaction

Romelu Lukaku a brisé le signe indien : enfin un titre, onze ans après Anderlecht

Dix ans de frustration : enfin, Romelu Lukaku a brisé le signe indien
Photo: © photonews

Pendant plus de dix ans, le succès a fui Romelu Lukaku : aucun trophée, pas le moindre petit succès collectif, depuis 2010 et son seul titre avec le RSC Anderlecht. Le signe indien est enfin brisé. Retour sur une décennie de frustration ...

2010-2011 : l'explosion et le titre avec Anderlecht 

Il aura fallu 11 ans : Romelu Lukaku a soulevé le Scudetto avec l'Inter Milan, et aura été aussi important pour son équipe dans la course au titre qu'il avait pu l'être en 2009-2010, quand il inscrivait 15 buts en 33 matchs de Pro League, terminant meilleur buteur du championnat (à l'époque où le compteur s'arrêtait au terme de la phase classique). Personne, et certainement pas le joueur, ne se doutait au moment où Romelu signait à Chelsea un an plus tard qu'il allait au-devant de dix ans sans le moindre trophée ... 

Romelu Lukaku Anderlecht

2011-2012 : deux titres pour Chelsea ... sans lui 

Sans surprise, Romelu Lukaku n'arrive pas à Chelsea dans la peau d'un joueur capital, et n'intègre même pas la rotation dans l'équipe d'André Villas Boas. S'il dispute 8 petites rencontres de Premier League, il ne participe absolument pas à la campagne historique des Blues en Ligue des Champions, qu'il voit soulever la Ligue des Champions sans que cette ligne apparaisse à son palmarès. 

Lukaku
Photonews

Pire : Chelsea remportera un autre titre, où les réservistes ont généralement voix au chapitre - la FA Cup. Romelu aura droit à quelques minutes au 3e tour, sera sur le banc en 8es de finales ... puis hors du groupe, tandis que les Londoniens battent Liverpool à Wembley. Pas sur la feuille de match en finale, Lukaku ne remporte pas officiellement le trophée. 

2013 : Un penalty décisif raté en Supercoupe d'Europe

Envoyé en prêt à WBA en 2012-2013, Romelu n'y remporte naturellement aucun titre, mais y lance sa carrière de belle manière. Il fait son retour à l'intersaison, et a l'occasion de soulever un trophée avec les Blues avant de repartir en location du côté d'Everton : Chelsea, vainqueur de l'Europa League, affronte en Supercoupe d'Europe le Bayern Munich, vainqueur de la Ligue des Champions. 

Lukaku Romelu

C'est peut-être là que commence la scoumoune : monté au jeu dans les prolongations, Romelu Lukaku participe à la séance de tirs au but ... et manque son envoi. Il est le seul Londonien dans le cas, et offre la Supercoupe au Bayern, qui avait pourtant arraché la séance de tirs dans les arrêts de jeu de la prolongation. 

2015-2016 : Deux demi-finales avec Everton 

Sous le maillot d'Everton, qu'il rejoint à titre définitif, la carrière de Lukaku s'envole, les buts pleuvent, mais les Toffees, équipe de milieu de classement, ne parviennent pas à remporter de titre. Après un beau parcours en Europa League (8es de finales en 2014-2015), ils réalisent cependant une saison 2015-2016 mémorable avec deux demi-finales : en FA Cup, Lukaku savoure son doublé en quarts face à  son ancien employeur, Chelsea, avant de s'incliner au tour suivant face ... à son futur employeur, Manchester United, cette fois en restant muet. 

En League Cup, cette fois en format aller-retour, Lukaku score à l'aller face à Manchester City pour une victoire 2-1, mais Everton s'incline (3-1) au retour et n'ira pas en finale. Deux opportunités de trophée envolées pour Romelu, qui réalise cependant la meilleure saison de sa carrière jusque là. 

2017-2018 : La frustration avec Manchester United ... et avec les Diables 

Après une nouvelle saison de haut niveau avec Everton, Romelu Lukaku obtient une nouvelle chance au plus haut niveau en Premier League avec Manchester United ... pour une nouvelle frustration. Et ce dès le mois d'août : nouvelle Supercoupe d'Europe, cette fois face au Real Madrid, et nouvelle défaite (2-1), cette fois en dépit d'un but de Lukaku

Lukaku Man United

En championnat, malgré 16 buts en 34 matchs pour Rom', ManU est un solide cran en-dessous du voisin Citizen qui écrase la Premier League et remporte le titre avec 100 points contre 81 pour United. Et le coup de massue sera total lorsque Lukaku, légèrement blessé, ne débute pas la finale de FA Cup face à ... Chelsea, monte au jeu alors que le score est de 1-0 (sur un penalty d'Eden Hazard) et ne peut renverser la situation. 

Cependant, avec 27 buts en 51 matchs toutes compétitions confondues, Romelu Lukaku arrive au Mondial 2018 en surfant sur une vague plutôt positive. À défaut de titre en club, les chances de le voir soulever un trophée avec les Diables Rouges semblent ne jamais avoir été aussi grandes - et de fait, la Belgique ne passera jamais aussi près d'une victoire. Ce sera le bronze, sans valeur pour un compétiteur comme Lukaku

2019-2020 : La malédiction 

Après une seconde saison à Manchester United, Romelu Lukaku rejoint la Serie A et Antonio Conte, avec une ambition claire : ramener l'Inter Milan au sommet. Il s'en sera fallu de peu pour que la Juventus perde déjà son titre au profit des Nerazzurri l'année passée : un petit point sépare les deux équipes en fin de saison, et Lukaku est déjà roi de Milan avec 23 buts en 36 matchs. Mais le vrai drame se joue en Europa League.

Lukaku Romelu, but finale Europa League 2020

Alors qu'il arrive en finale face au FC Séville avec le statut de meilleur buteur de la compétition, Lukaku, pourtant buteur dès la 5e minute sur penalty, va ... offrir le trophée aux Andalous sur un auto-but à la 74e. Le retournement de situation est cruel - on sait Lukaku superstitieux, et on le serait franchement pour moins de choses au terme d'un tel scénario. 

2021 : La libération

Heureusement pour lui et pour l'Inter, de cette frustration semble naître une motivation : jamais Lukaku n'a paru aussi habité par son objectif que cette saison, et le colosse de Milan détruira tout sur son passage. Son duel titanesque avec Zlatan Ibrahimovic, ses buts dans les grands matchs (deux buts face à Milan, deux buts face à la Lazio, un but face au Napoli) et son importance dans le collectif nerazzurro en font la figure de proue du champion d'Italie. 

Lukaku Romelu
© photonews

Statistiquement, pourtant, Romelu Lukaku n'a pas été "meilleur" cette saison - ses chiffres sont comparables en championnat, et le Diable avait porté la campagne européenne de l'Inter en 2020. Mais voilà plusieurs années que Lukaku brillait "statistiquement" sans jamais que cela se traduise en trophées, en réussite collective. La traversée du désert est terminée. Et qui sait, elle peut toujours se terminer en sélection également dans deux mois à Wembley ... 

Corrigeer
Une erreur dans l'article ci-dessus? Annoncez le ici!

Recevez les articles de votre équipe préférée par mail

Plus d'infos

Plus d'infos