🎥 Ligue des champions: les deux autres finales 100% anglaises

Pierre Ghislain
Pierre Ghislain
| 0 réaction
🎥 Ligue des champions: les deux autres finales 100% anglaises
Photo: © photonews

Après 2008 et 2019, la Ligue des Champions tient la troisième finale 100% anglaise de son histoire. Retour en images sur les deux précédents.

Manchester City et Chelsea s'affronteront donc en finale de la Ligue des Champions, le 29 mai prochain, à Istanbul. C'est la septième fois que deux clubs de même nationalité se retrouvent à ce stade de la compétition. Le Real s'était joué de Valence en 2000, l'AC Milan avait dompté la Juventus en 2003, le Bayern avait terrassé le Borussia en 2013, le Real a effacé deux fois l'Atletico (2014 et 2016) et des clubs anglais se sont retrouvés à deux reprises. 

2008: la première C1 de CR7, le costume du héros pour van der Sar 

Il faut remonter 13 ans en arrière pour trouver la trace de la première finale 100% anglaise, elle opposait Manchester United à Chelsea sur la pelouse du Stade Loujniki de Moscou. Et elle coïncide avec le premier des cinq sacres de Cristiano Ronaldo en Ligue des Champions.

Meilleur buteur de la compétition, le Portugais avait d'ailleurs inscrit son huitième et dernier but d'un coup de tête imparable, après 26 minutes de jeu. Mais Frank Lampard avait remis Chelsea sur les rails juste avant la pause. 

Et c'est finalement aux tirs au but que s'est joué le sacre. Cristiano Ronaldo avait été le seul Red Devil à manquer le sien, mais John Terry avait glissé et touché le poteau au moment d'offrir la Ligue des Champions à Chelsea et c'est finalement Edwin Van Der Sar qui avait endossé le costume de héros mancunien en détournant la tentative de Nicolas Anelka. 

2019: Divock Origi dans la légende 

Le souvenir de la deuxième finale de C1 estampillée Premier League est encore tout frais dans les mémoires, puisqu'il date d'il y a deux ans à peine. Après d'improbables remontadas contre le Barça et l'Ajax en demi-finales, ce sont Liverpool et Tottenham qui se croisent sur la pelouse du flambant neuf Estadio Metropolitano de Madrid. 

Une finale que les Reds abordent dans la peau des grands favoris et Liverpool ne va jamais trembler contre le Tottenham de Toby Aderweireld et Jan Vertonghen. Mo Salah ouvre le score après deux minutes de jeu et c'est Divock Origi, déjà héros de la demi-finale retour, qui enfonce le clou à quelques minutes du coup de sifflet final. 

L'ancien Lillois devient, trois ans après Yannick Carrasco, le deuxième Diable Rouge à inscrire un but en finale de Ligue des Champions et conforte la victoire de Liverpool, qui soulève la sixième Coupe aux grandes oreilles de son histoire. 

Corrigeer
Une erreur dans l'article ci-dessus? Annoncez le ici!

Recevez les articles de votre équipe préférée par mail

Plus d'infos

Plus d'infos