Marcos Alonso ne veut plus mettre un genou à terre: "Montrer autrement que je ne suis pas raciste"

Florian Holsbeek
Florian Holsbeek
| 0 réaction
Marcos Alonso ne veut plus mettre un genou à terre: "Montrer autrement que je ne suis pas raciste"

L'Espagnol estime que mettre un genou au sol n'a plus d'impact.

Marco Alonso a expliqué son point de vue lors d'un point presse de son club de Chelsea. "J’ai l’impression que s’agenouiller perd de sa signification, de sa force, donc je préfère montrer autrement que je suis contre le racisme. Je suis contre le racisme et toute forme de discrimination, mais je préfère apposer mon doigt sur le badge où il est écrit « non au racisme », comme cela se fait dans d’autres sports ou en football, dans d’autres pays. Je ne pense pas qu’il y ait besoin d’en parler (avec ses coéquipiers), mais bien sûr, si je dois le faire, je dirai la même chose que je vous ai expliquée et je pense qu’il n’y aura pas de problème" a confié Marcos Alonso.

Le joueur de Crystal Palace, Wilfried Zaha, avait également indiqué, en février 2020, qu’il ne souhaitait plus s’agenouiller avant le coup d’envoi des matchs, comme il est actuellement de tradition en Angleterre. L’Ivoirien trouvait cette solution « dégradante ».

Corrigeer
Une erreur dans l'article ci-dessus? Annoncez le ici!

Recevez les articles de votre équipe préférée par mail

Plus d'infos

Plus d'infos