Les Diablotins ont creusé l'écart en tête de leur groupe: "Mais rien n'est fait"

Les Diablotins ont creusé l'écart en tête de leur groupe: "Mais rien n'est fait"
Photo: © photonews

Le sélectionneur était évidemment satisfait dans les travées du King Power Stadium, mardi soir, mais il tempère aussi l'enthousiasme: le chemin est encore long vers la qualification pour l'Euro.

En dominant le Danemark, la Belgique s'est un peu plus isolée en tête de son groupe des éliminatoires pour l'Euro Espoirs de 2023. Une victoire précieuse. "Absolument", rétorque Jacky Mathijssen. "On a pris trois points contre un adversaire direct", ajoute-t-il. 

"Mais il y aura aussi un match retour, qu'ils aborderont avec un logique sentiment de revanche, même si c'est encore loin", estime le sélectionneur des Diablotins. 

Bien partis, mais loin d'être qualifiés 

En attendant, les protégés de Jacky Mathijssen prennent le large en tête du groupe avec 12 unités. Le Danemark en a 6 au compteur et la Turquie 4, mais les deux concurrents des Diablotins ont un match en retard. 

À mi-chemin de ses éliminatoires, la Belgique est donc en pole position pour finir à la première place de son groupe et se qualifier pour l'Euro. "Mais le plus gros danger serait de croire que c'est fait, car rien n'est fait", prévient Jacky Mathijssen

Corrigeer
Une erreur dans l'article ci-dessus? Annoncez le ici!

Recevez les articles de votre équipe préférée par mail

Plus d'infos

Plus d'infos